Aller vers l’autre

Nostalgique de sa belle Caroline et de leurs deux filles qu’il adore, l’amoureux est sorti de sa solitude vendredi et s’est fait le cadeau de parler à son ami Max. « Max m’a dit que c’était mon choix d’être là, que je devais en profiter et m’amuser à chaque minute. Ça m’a fait du bien. J’ai eu du plaisir en skiant tout le week-end au lieu de subir ma difficile séparation d’avec ma femme et mes enfants. »

Samedi et dimanche donc, notre Fred regaillardi a skié et skié, comme la dernière semaine, sans voile parce que sans vent. « De durs journées, mais j’étais heureux. » Et puis, pouf! Dans la nuit de dimanche, jour 36 de l’aventure, – non pas celle de lundi tel que mentionné dans l’audio –, une brise s’est enfin pointée! Le valeureux aventurier conférencier a donc pu sortir sa voile des boules à mites et voguer allègrement droit vers Lénine. « Je ne vois tellement rien ici dans le blanc, même pas un grain de poussière sur la neige, que lorsque j’ai vu le buste, j’ai fait le saut! Après, j’ai crié tellement fort! » En ce jour historique qui fut le plus froid de son expédition, Frédéric Dion pouvait dès lors biffer celui-ci de sa liste de rêves à réaliser.

Hier, ce fut journée d’entrevues pour le héro mauricien qui en a donné 30 et aujourd’hui, jour 37 d’Antarctique Solo, l’athlète s’est rapproché du pôle sud, son deuxième objectif, de 135 kilomètres. Il lui en reste donc 735 pour y arriver. « Je suis maintenant dans une zone remplie de sastrugi… C’est vraiment quelque chose… », qu’il explique, conscient que rien n’est encore gagné pour le but numéro deux.

Et comme si ce n’était pas assez, le premier homme à avoir atteint le centre de l’Antarctique en solitaire a commencé à organiser les vidéos tournées sur place pour sa conférence de retour. À ce sujet, les billets pour Trois-Rivières sont déjà en vente et partent comme des pointes de tarte au sucre fondant, alors faites vite! Autres villes à venir tout bientôt!

Merci Max, d’avoir aidé Fred à recadrer sa vision des choses alors qu’il en avait besoin. Parce que ni l’engagement, ni les efforts, ni le dépassement, ni la conviction, ni le travail acharné ne remplaceront jamais quelqu’un à qui parler.

Fred est très seul là-bas et ne vit pas toute l’effervescence que sa réussite engendre comme moi au bureau des communications. Alors il est très heureux quand je lui dit combien vous êtes nombreux à le suivre et à prendre la peine de lui écrire un mot d’encouragement. Il vous remercie et a très hâte de vous lire.

Alors pour tous ceux à qui une oreille attentive ferait du bien, je vous encourage aujourd’hui à suivre les traces de notre beau Fred en vous faisant le cadeau de demander. Et pour les amis, voisins, travailleurs et bénévoles de tout acabit qui offrent de l’écoute, merci!

La chanson du jour, en l’honneur du partage et de l’écoute : You’ve got a friend – James Taylor

Audio: 20141216

Reaching for a hear

Nostalgic of his beautiful Caroline and their two daughters that he adores, the husband in love left his loneliness Friday and made himself the gift to speak to his friend Max. “Max told me it was my choice to be there and that I had to enjoy and have fun every minute. It did me good. I enjoyed skiing this weekend instead of suffering of my difficult separation from my wife and my children.

Saturday and Sunday, our exhilarated Fred skied and skied like last week, without sail  because without wind. Those were hard days but I was happy. And then, bang! On Sunday night, day 36 of adventure – not Monday as mentioned in the audio a breeze has finally pointed! The brave adventurer speaker was able to lift his kite and sail straight to Lenine. I see nothing here among all this white, not even a speck of dust in the snow, so when I saw the bust, I made a jump! And then I screamed so loud! On this historic day that was the coldest of his expedition, Frédéric Dion could delete this one from his list of dreams to achieve.

Yesterday was a media day for the Mauritian hero who gave 30 interviews and now, on day 37 of Antarctica Solo, the athlete has approached the South Pol, his second target, of 135 kilometers. Therefore, 735km remain to get there. I am now in an area filled with sastrugi… It’s really something, he says, aware that nothing is gained for the number two plan.

And like if that was not enough, the first man to reach the Center of Antarctica alone began to organize the videos shot on the spot for his return conferences. In this regard, tickets for Trois-Rivières are already on sale and fly like sugar pie, so be quick! Other cities coming very soon!

Thank you Max for helping Fred reframe his vision when he needed to. Because neither the commitment nor the efforts, neither the conviction nor the hard work will never replace someone to talk to.

Fred is very alone over there and did not see all the excitement that his success generates like I do in the communications office. So he is very happy when I tell him how many of you followers are there for him and take the time to write to him. He thanks you and look forward to reading each of your messages.

So for anyone who would need to be listened, I encourage you today to follow our great Fred footsteps and to give yourself the gift of asking. And for friends, neighbors, workers and volunteers of all kinds that offer listening, thank you!

The song of the Day, in honor of sharing and listening: You‘ve got a friend James Taylor

Audio: 20141216En

Skite2

9 réponses à “Aller vers l’autre

Wow! C’est une démarche exceptionnelle à nulle autre pareil et une réussite unique, hors norme et hors du commun, qui exige des qualités humaines et des efforts, tant physiques que mentaux, qui prennent une dimension dantesque et exige un don de soi hors de prix! Bravo d’avoir pu repousser les limites humaines avec l’aide d’Eole!
Superbe réussite accomplie en route vers un doublé! Tant qu’à sillonner la région, aussi bien de continuer!!!

Félicitations pour cet exploit car cela en est tout un !
On se doute bien des ÉNORMES défis quotidien, comme le froid, la peur, la solitude pour n’en nommer que quelques uns, bref chaque jour apporte son lot d’incertitudes.
Tu réussis à avancer dans la joie et la confiance. Au delà de la performance physique, il y a en toi cette force de caractère incroyable qui nous fait presque croire que c’est facile.
Tu es une PERSONNE FASCINANTE !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Des questions ? Nous avons les réponses !

Remplissez le formulaire et laissez-nous un message!
Nous vous répondrons dans les plus brefs délais.

Merci à notre partenaire