L’attente sous la tente

À 2h00 du matin dans la nuit de lundi, il s’est fait réveiller par le vent. Fred a tout remballé, s’est habillé et est sorti affronter les kilomètres blancs. Mais nuance, la brise soufflait dans la mauvaise direction. De face. Déballe tout et retour au chaud, ce dernier étant relatif… Dans les -10 sous la tente. Il a donc froid notre ami. Très froid. Car le froid, lui, est omniprésent à cette altitude.

En bon ex-scout-qui-l’est-toujours-resté, l’homme garde le moral et l’objectif bien en vue: “J’essaie de faire de mon mieux. Si je dois me lever à chaque nuit à 2h00 du matin, je le ferai, qu’il promet. Mais je veux aussi garder la forme pour les bons jours.”

Alors, qu’est-ce qu’il fait le Fred devant cette situation pour le moins inattendue alors qu’il est si près de la victoire? “Je mange. Je lis. Je dors. Et lorsque mes équipements ne sont pas gelés, j’écoute de la musique et je joue à des jeux. J’essaie de me divertir.” Tout de même, en ce 30e jour, Frédéric a réussi à faire un total de 4 kilomètres vers son but en skiant 15 km si l’on compte les zigzags pour avancer dans ces conditions, une distance de 7 km entre sa position d’hier et celle du jour selon la balise. (ndlr: Si vous êtes comme moi, vous êtes un tantinet mêlés. Merci à Mathieu Pronovost, un ami de Fred, pour son aide précieuse à la compréhension et à la vulgarisation des données.)

Philosophe, Fred renchérie en affirmant que toute expédition de cette envergure recèle des moments d’attente où il s’agit de donner son maximum et d’être patient. Surtout lorsque l’on est tributaire des éléments. Et il termine en se faisant rassurant: “Croyez-moi, je vais tout donner, mais sainement.”

Il vous remercie d’être là et de l’avoir si gentiment aidé devant son indécision. Il vous a trouvés bien sages dans vos suggestions.

La chanson du jour: Titre inconnu – Coldplay. Ses équipements étant gelés, Fred ne trouve pas le titre. Et devant la liste infinie de tounes qu’ils ont écrites, je fais appel aux fans pour dénicher LA chanson.
mise-à-jour: On a trouvé le titre! « A Sky Full of Stars » Merci à Louis Leboque!
Audio: 20141209Fr

Wait the wind

At 2:00 am on Monday night, he was awakened by the wind. Fred packed up everything, got dressed and went out to face the white kilometers. But nuance, the breeze was in the wrong direction. In his face. Unpacks everything and returns to the hot, this one being relative… In the -10 under the tent. So he is cold, our friend. Very cold. Because, unlike the wind, the cold is omnipresent at this altitude.

In a good former-scout-that-never-stopped-being-one, the man keeps a good moral and does not lose sight of the goal: « I try to do my best. If I have to get up every night at 2:00 am, I will, he promises. But I also want to keep fit for the good days. »

So what does he do, Fred, in this surprising situation – to say the least -, so close to victory? « I eat. I read. I sleep. And when my equipment is not frozen, I listen to music and play games. I try to enjoy myself.  » Still, on the 30th day, Frédéric managed to make a total of 4 kilometers towards his goal by skiing 15 km of zigzags to advance in these conditions, a distance of 7 km between yesterday and today position. (Note: If you are like me, you are a bit mixed up with the numbers… Thanks to Fred’s friend Mathieu Pronovost, for his precious help in the understanding and vulgarization.)

Philosopher, Frédéric adds that any expedition of this size conceals waiting times where the only thing to do is giving your best and be patient. Especially when one depends on the elements of nature. He ends the conversation by being reassuring: « Believe me, I’ll give everything but healthily. »

He thanks you for being there and having so kindly help him in his indecision. He found you very wise in your suggestions.

Song of the Day: Unknown Title – Coldplay. His equipment is frozen so Fred didn’t find the title of his song. And in front of the endless list of tunes they wrote, I ask to the Coldplay fans to find THE song.
Update: We have the title! « A sky full of stars » Thanks to Louis Leboque for the input!
Audio: 20141209En

image1-2

14 réponses à “L’attente sous la tente

On pense à vous et on suit votre aventure avec beaucoup d’intérêt. Quel défi! Vous y êtes presque. Quels types d’animaux rencontrez-vous sur ce gros bloc de glace?

Et oui, mère nature n’est pas toujours sur notre bord. C’est comme participer à un jamboree scout, et avoir 5 jours de pluie sur dix. B.P. aurait surement dit: que l’on mette un doigt sur le trou de la tente et continuons à chanter. Bref, le tout est dans la façon de voir les choses. Tant que l’on garde le moral et la santé, on peut aller au bout de notre chemin. En attendant, profites de ce repos pour partir en pleine forme pour le dernier droit. Il ne s’agit que d’un bon coup de vent, et tu seras rendu en moins de temps que de dire ouf.

Difficile de prédire la météo sans connaître ta position exacte, le vent est très changeant d’un endroit à l’autre. Les prédictions laisse croire que tu en auras jusqu’à dimanche avant d’avoir un vent favorable.

Courage !

Il y a actuellement une femme q
ui arrive au pole Sud en Tracteur Massey Ferguson .
avec toute son équipe . Tu pourras peut etre faire du pouce et revenir en Tracteur bien au chaud .

Bonne chance et lâche pas.

Bravo Frédéric pour ton avancement! Si tu as la forme, n’hésite pas à avancer à ski, tu vas trouver la façon ( tranquillement, plusieurs petits voyages, avancer un peu allège puis tirer le traîneau avec une corde, etc… ? ). À moins que tu n’es pas l’équipement adéquat, tu devrais pouvoir faire entre 10 et 25 km par jour malgré la charge sur du plat. Thierry Petry et Benard Voyer qui ont fait 1500 km en ski de fond pour atteindre le pôle sud en 65 jours, avec des charges comparables, pourrait sûrement te donner de meilleurs conseils.

Si tu as la forme, il serait même possible de faire un aller retour au pôle plus léger en laissant du matériel à récupérer au retour dans une cache.

Bonjour Chantal pour Fred,

J’ai lu le texte anglais et il me paraît important de donner tous les détails en français. J’ai bien aimé lire: « Still, in this 30th day, Frédéric managed to make a total of 4 kilometers to his goal (equivalent of 15 as he explains, couting the zigzags he had to do to move forward in these conditions) « . Je comprends donc qu’il avance quelque peu dans ces conditions extrêmement difficiles.
J’aime bien les photos ajoutés dans le blogue et je remarque qu’il possède un panneau solaire flexible lui permettant fort heureusement de recharger ses instruments. Je note aussi une tente qui me paraît t assez grande pour lui permettre de se détendre et se faire à manger à l’abri. En conclusion je trouve formidable que les technologies d’aujourd’hui nous permettent de suivre son aventure jour après jour et de garder le contact si cher avec la civilisation!

Je ne sais pas pourquoi, je pense aussi aux fameuses paroles « Still running against the wind », de la chanson « Against the wind » de Bob Seger !

Un jour à la fois, Frédéric !

A Sky Full of Stars…

« Cause you’re a sky, cause you’re a sky full of stars
I’m gonna give you my heart
Cause you’re a sky, cause you’re a sky full of stars
Cause you light up the path »…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Des questions ? Nous avons les réponses !

Remplissez le formulaire et laissez-nous un message!
Nous vous répondrons dans les plus brefs délais.

Merci à notre partenaire