Moins de 100 kilomètres pour marquer l’histoire

Vous êtes nombreux à l’avoir réclamé. Et, à 98 kilomètres de son but, le bientôt-premier-homme-à-s’être-rendu-au-pôle-sud-d’inaccessibilité-en-solitaire-avec-ravitaillement a le goût de vous donner des nouvelles même si on est la fin-de-semaine. Alors, très chers supporters, étendez-vous les pieds sur le poêle, comme il dirait, sortez croissants chauds et espresso et laissez-vous bercer par ces mots écrits juste pour vous.

Il a beau penser avoir tout donné après ses rudes journées de travail, il a encore toute sa tête notre ami Fred. À l’entendre mitrailler une liste impressionnante de choses à régler en ce vendredi après-midi, je soupçonne son cerveau de s’être remis en mode “réalités du bureau”. Malgré son habit des grands froids, son casque qui le rend anonyme, malgré ses skis, sa voile et le traîneau, malgré ses bains avec de la neige fondue, son lit de fortune et la froidure extrême qui empire à mesure qu’il s’approche du buste de Lénine, malgré ses repas en poudre, ses chutes rocambolesques et sa solitude, malgré les 101 kilomètres qu’il a dans le corps ce soir, l’entrepreneur est de retour.

« J’ai pensé à 1000 choses aujourd’hui, j’ai plein d’idées, qu’il lance enthousiaste. Là, il faut que tu fasses ci et puis ci et puis aussi ça et ça, et que tu penses à ci et à ça, et que tu rejoignes untel et tel autre et tel autre aussi, et que tu relances tel et tel dossier. Ah, et il y a aussi ceci et cela…” Surprenant il va sans dire, après l’avoir entendu parler sastrugi, explosion de kayak et autre feu de tente depuis un bout. Mais aussi très réconfortant. Si nous ne risquons pas de le croiser dans une épicerie de la Mauricie la semaine prochaine, force est de constater que l’ami des grands espaces entre dans une autre phase de son périple. Et que le Tarzan du blanc continent n’avait que mis en veille le conférencier. Je ne sais pas pour vous, mais moi, ça me fait le sentir moins loin d’ici alors que paradoxalement, il ne l’aura jamais été autant.

Encore bien ancré dans son rôle d’aventurier réalisant le rêve de sa vie, le gars de la Mauricie redeviens doucement “celui avec la chemise bleue” que vous voyez dans les conférences et à la télé.

Et qu’est-ce qu’il fera après l’atteinte de son objectif, demandez-vous tous en coeur? À 200 000$ le billet d’avion pour être rapatrié à partir du pôle sud d’inaccessibilité, l’homme espère se rapprocher le plus possible d’une des côtes, là où le voyage sera plus abordable. Il lui reste 30 jours de nourriture.

Il vous salue tous et vous remercie d’être là.

Less than 100 kilometers to make history

Many of you have claimed it. And at 98 kilometers from his goal, the soon-firstman-to-havemade-it-to-the-south-pole-of-inaccessibilityalone-with-supplying wants to talk to you even if it’s Saturday. So, dear fans, stretch your feet on the stove, as he would say, take your croissants and espresso and let yourself be lulled by these words written just for you.

He might think he gave it all after his rough working days, he still has all his head our Fred. To hear him strafe an impressive list of things to do on a Friday afternoon, I suspect his brain have recovered the « office realities ». Despite his clothes for the extreme cold, his helmet that leaves no face to be seen, despite his skis, sail and sleigh, despite his baths with melted snow and coldness that worsens as he advances towards the bust of Lenin, despite his powder meals and loneliness, despite the 101 kilometers more he has in the body tonight, the entrepreneur is back.

« I thought of 1000 things today, I have lots of ideas, he launches enthusiastic. I need you to do this and then this and then also that, and you have to think about this and that, and to call this one and another and another too, and to follow up for this and that. Oh, and there is also… » Surprising, needless to say, having him talk only about sastrugi, kayak explosions and tent in fire since a while. And also very comforting. If we do not risk to cross him in a grocery store in the Mauricie next week, it is clear that man enters another phase of his expedition. Tarzan of the white continent only paused his speaker abilities. I don’t know for you but it make it seems like he is less far from us when paradoxically, he has never been that much.

Still at 100% in his adventurer skin happy to realize the dream of his life, our friend is also slowly becoming again « the guy with the blue shirt » that you see in conferences and on TV.

And what he will do after reaching his goal, you all ask? At $ 200,000 to be repatriated from the South Pole of Inaccessibility, the man hopes to get as close as possible to one of the coasts, where the trip will be more affordable. He still has 30 days of food.

He greets you all and thank you for being there.

P1020758 IMG_5961

19 réponses à “Moins de 100 kilomètres pour marquer l’histoire

Salut Frédéric,
Nous voulons te dire de continuer comme ça. Continue à être positif et nous nous continuerons à t’encourager jusqu’à ce que tu réalises ton défi !!!!
GO FRED GO !!!!
Adélie fait dire qu’elle s’est beaucoup amusée à l’Hôtel Québec et elle pense à toi.
Les élèves de madame Caroline

Hé frederic tu l’as tu atteint le centre de l’antarctique.Si tu cherche le buste il est peut etre sous tes ski ,il faudras peut etre creuser.
Tu est tout proche de ton objectif ,mais a mi- chemin de ton trajet avec un bonne equipement et encore plein de bouffe, quelle surprise tu nous reserve encore.
C’est epoustouflent ton aventure .

Fred, les derniers instants d’un périple comme le tien sont souvent les plus critiques. La hâte de terminer, la joie de revenir au bercail, diminuent notre vigilence et nous fait parfois faire des erreurs, j’en sait quelque chose; le souvenir d’un périple de canot camping avec mon poste pionnier. Je te souhaite bon succès pour les derniers jours et reviens nous en forme, et surtout, sois prudent. D’un scout à un autre.

WOW WOW ET WOW lache pas tu y es presque et dit toi que tu as la chance de vivre qq chose d’unique qui te restera gravé longtemps BRAVO !!!! ET prudence pour ce qu’il te reste a faire et aussi pour le chemin du retour ………va pas trop vite des fois que la SQ serait caché a qq part on sait jamais 😉

Félicitation Fred pour ton aventure qu’on lit à tous les jours. Bonne chance dans les derniers KM et sur le chemin du retour. Peut-être qu’un jour on se croisera en SMART!

Merci de nous faire vivre ton aventure. C’est dommage pour le kayak et le ravitaillement obligé, mais c’est dans les déception qu’on reconnait les plus grand.

En passant mes 3 filles aimeraient savoir s’il y a des lutins dans ce pôle sud… Ici on les voie à tous les matins.

Bonne continuation.

wow… on te suis à tous les km parcourus… C’est tout un exploit et j’ai hâte de voir le buste de Lénine… il doit être habillé de frimas… Bravo Fred….

bonjour!
champion Fred! encore quelques « mètres » et vous y êtes, formidable!
courage et prudence aussi!
venez-vous parfois en France pour des conférences? merci de me tenir au courant…
à bientôt au pôle d’inaccessibilité!
Isabelle (de Paris)

Bonjour Chantal,

Merci pour les nouvelles du samedi. Voici 2 questions pour vous. Si les réponses ont déjà été publiées, merci de m’indiquer la référence.

1. Que se passera-t-il pour Frédéric une fois qu’il aura atteint le pôle sud d’inaccessibilité?

2. Je remarque qu’il y a des conférences pour les entreprises/associations et pour les écoles. Est-ce qu’il y aura des conférences ouvertes au public au retour de Frédéric?

Merci pour les nouvelles quotidiennes nous permettant de suivre Frédéric.

Salutations,

Jean-François
Warwick, QC

Bonjour Jean-François,
Rendu à son but, Fred espère regagner une des rives là où le coût du retour sera moindre que 200 000$ s’il le fait du pôle sud d’inaccessibilité. Et oui, il y aura des conférences de retour ouvertes au public. Celle de Trois-Rivières est déjà annoncée dans la section Boutique de son site et les billets sont déjà en vente. Pour les autres villes, l’annonce ne devrait pas tarder. Merci!

felicitations. Vous êtes un exemple de courage, de ténacité et d’un positif incroyable. Vous avez une femme remarquable qui vous supporte et vous permet de vivre vos rêves. Deux belles cocottes qui sont et seront tellement fières de leur papa. Je vous souhaite tout le bonheur et l’amour qu’un homme comme vous mérité. A tous les jours j’ai hate de voir comment vous allez et ainsi suivre votre tres belle aventure. Encore une fois bravo et merci de nous permettre d’être avec vous tous les jours.
Chantal Gourgue
Gatineau

WOW !! Inspirant de te suivre de cette façon. Je ressens tellement de joie pour toi 😀 Merci Fred de nous partager ton aventure qui frole (( la folie ))
À mes yeux tu es FORMIDABLE, EXTRAORDINAIRE la plus belle preuve de PERSÉVÉRANCE un vrai CHAMPION
Reste prudent la route n’est pas terminée ..

Bon samedi Fred ,ce matin je lis ton petit mot avec bonheur.Tu es à la porte de ton rêve.
CONTINUE à être PRUDENT…..xxxxxx tes mais ARMAND et LISE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Des questions ? Nous avons les réponses !

Remplissez le formulaire et laissez-nous un message!
Nous vous répondrons dans les plus brefs délais.

Merci à notre partenaire