Un tourbillon tranquille

Malgré qu’il soit perché à 3570 mètres d’altitude dans une froidure fort musclée, Fred se retrouve encore aujourd’hui devant un vent plutôt chétif. Il décrit le topo: “Je suis dans une zone où il y a peu de vent, au centre d’une sorte de tourbillon. Et ça prend un système qui vient bouger ce tourbillon.”

Après quatre tentatives pour reprendre le slalom entre les sastrugi, l’aventurier conférencier a dû se rendre à l’évidence que pour lui, point de vent, point de salut. Semblable à un pilote automobile dans une Lamborgini sans une once de carburant dans le réservoir, Fred et sa voile n’ont pas pu décoller. Tout de même, comme il se sent revigoré en énergie après la Dolce Vita d’hier, il a skié 1 km sans voile, histoire de bouger un peu. Au jour 28 d’Antarctique Solo, ne lui reste donc que 97km à franchir pour sortir le champagne. Et en l’absence de bois à bûcher et de petites à s’occuper, l’entiché des défis s’est encore reposé, a écouté de la musique et a poursuivi sa lecture du livre de Mylène, qu’il recommande, soit dit en passant. “Ça me fait vraiment plaisir de lire ce qu’elle a vécu sur l’océan par rapport à ce que moi je vis ici en solitaire. Je le conseille, c’est un excellent livre.”

Puis Frédéric entend du vent! Nous coupons court à la conversation, d’autant plus que les minutes restantes du téléphone satellite s’écoulent devant ses yeux inquiets de finir par en manquer. Désolée pour les questions que vous vouliez que je lui pose, les réponses viendront sûrement au fil des billets, ou sinon, gardez-les en note pour sa conférence de retour.

Il vous souhaite à tous une bonne journée et vous remercie de le suivre et de l’encourager. Quant à lui, il part à la chasse au vent.

La chanson du jour: Life is wonderful – Jason Mraz
Question: Aimez-vous le concept de la chanson du jour? Les écoutez-vous?
Audio: 20141207Fr

A quiet whirlwind

Despite being perched at 3570 meters above sea level in a muscular coldness, Fred is still found today in front of a rather weakly wind. He describes the idea: « I am in an area where there is little wind, in the center of a kind of whirlwind. And it takes a system to move this whirlwind. « 

After four attempts to restart the slalom between sastrugi, the adventurer speaker has to face the facts that for him, no wind, no salvation. Like a race car driver in a Lamborgini without fuel in the tank, Fred and his sail can not take off. Still, as he feels invigorated energy after his yesterday Dolce Vita, he skied 1 km unveiled, just to move a little. On day 28 of Antarctique Solo, 97km remain to open the champagne. And in the absence of wood to cut and little girls to take care of, the challenges infatuated has relaxed, listened to music and continued to read Mylène’s book, that he recommends, by the way. « It really is a pleasure to read what she lived on the ocean compared to what I live here alone. I recommend it, it’s a great book. « 

Then Frédéric hears some wind! We cut the conversation short, especially as satellite phone remaining minutes pass before his worried eyes. Sorry for the questions you wanted me to ask him, the answers will surely come over the blog, or else, keep them for his return conference.

He wishes you all a good day and thanks you for being there and for your encouragements. As for him, he’s going out hunting the wind.

Song of the Day: Life is wonderful – Jason Mraz
Question: Do you like the concept of the song of the day? Do you listen to them?
Audio: 20141207En

image1-1

11 réponses à “Un tourbillon tranquille

Coucou Fred,

Bravo pour tes exploits. Tu arrives au bout de ton parcours. Sois vigilent, les derniers mètres sont les plus difficiles, la fatigue, la joie, la hâte d’arrivée, peuvent faire oublier un peu de vigilance.
Bravo aussi à Caroline et des deux petites puces. Elles vont être fières de l’exploit de leur mari et père et elles peuvent être fières d’elles aussi, car elles font parties de ton expédition.
Nous sommes très fiers de vous et on vous attend, pourquoi pas pour une conférence… La maison est ouverte.
Bravo, bravo, bravo et à très bientôt.
Bisous
Franck et Monique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Des questions ? Nous avons les réponses !

Remplissez le formulaire et laissez-nous un message!
Nous vous répondrons dans les plus brefs délais.

Merci à notre partenaire