Découverte fortuite

Aujourd’hui, Fred a joué à Christophe Colomb. Après avoir parcouru 5 km en ski cerf-volant, il a dû s’arrêter faute de vent. Quoi faire quoi faire avec toute cette énergie inutilisée qui se meurt d’aller au front? Le voilà qui aperçoit une montagne et qu’il décide de la gravir, complètement gaga, se croyant possiblement le premier à fouler ce sol rocailleux.

Mais ce que Fred croyait réalisable en une bouchée s’avèrera rempli de surprises… Il explique : « Tout est géant ici ! Cette montagne était vraiment plus grosse que je pensais. J’ai mis le temps qu’il faut pour me rendre au sommet. » Et il n’a pas filé là pour rien car en plus du ravissement de l’ascension et de la vue extraordinaire, un bonus peu banal l’attendait à la crête. « Il y avait un trou, des roches fondues, du vert aussi… Je pense que c’est une météorite ! Que ce soit une grosse découverte ou pas, pour moi, c’en emballant ! », qu’il lance. Les échantillons prélevés seront étudiés dès son retour… Malgré le quotidien surréaliste de l’aventurier, il pense à vous qui le suivez et vous remercie d’être là.

La question scoute de la semaine vient de Gabriel Viens, animateur au 22e groupe scout Harfang-des-Neiges de Sherbrooke : Est-ce que vous vous faites fondre la neige au fur et à mesure ou si vous traînez des réserves d’eau?

Frédéric fait fondre de la neige le matin pour apporter son eau de la journée et il en fait fondre également à l’heure du souper.

Le Festival des bris et pertes se poursuit : Fred a brisé son manteau et sa tuque est partie au vent. Il ne s’en fait pas, car il a plusieurs options de réparation et de remplacement pour ces peccadilles. Son traineau par contre, le fameux pulkayak de son invention, s’est retrouvé avec 3 patins en moins. Frédéric en a réparé 2 avec les 2 seuls rivets qu’il avait, mais selon lui, le seul équipement qui l’empêcherait de finir son expédition s’il brisait, c’est le pulkayak. Espérons qu’il tiendra le coup.

Audio: 20141112Fr

Unexpected discovery

Today, Fred played the Christophe Colomb game. After 5 km of kiteskiing, he stopped due to the lack of wind. What to do with all that unused energy dying to go to the front ? He sees a mountain and decides to climb it, completely floating, believing he might be the first one to tread this rocky soil.

But what Fred thought achievable in one bite will prove to be full of surprises… He explains: « Everything is so huge here! This mountain was a lot bigger than I thought. I took the time to get to the top.«  And he hasn’t gone there for nothing. In addition to the rapture of the rise and of the amazing views, an unusual bonus was waiting at the crest. « There was a hole, melted rocks, lots of green color too… I think it’s a meteorite! Whether or not it’s a big discovery, for me this is awesome », he says with excitement. Samples will be examined upon his return

Despite his surreal routine, Frédéric thinks of you followers and thanks you for being there. He also apologizes for his poor English – I do too! -. We are going out of our confort zone as he says in his conferences by speaking English and even if it’s not perfect, Frédéric prefers to do it because the important for him is to share his adventures with you.

The Scout question of the week comes from Gabriel Viens, host of the 22nd Harfang-des-Neiges Scout group from Sherbrooke: Do you melt the snow for the water you bring with you or you brought a reserve of water?

Frédéric melts some snow in the morning to bring the water needed for the day and again he melts snow at dinner time.

The breakage and loss Festival goes on: Fred broke his coat and lost his tuque in the wind. He has several options to repair and replace what brakes and disappears. His sleigh however, the famous pulkayak of his invention, has lost 3 runners. Fred repaired 2 with the only 2 rivets he had but according to him, the only equipment that would prevent him from finishing his expedition if it broke is the sleigh. Hopefully it will last the whole expedition.

Audio: 20141112English

image1(1)image1(2)

3 réponses à “Découverte fortuite

Allo Fred,

Te connaissant, je n’ai aucun doute sur ta réussite. Tu es pleins de ressources, au-delà de ce que tu crois.
je te souhaite du vent mais juste assez fort pour tes besoins.

bisous
Marie-Eve

Salut M’sieur Fred,
C’est drôle, aujourd’hui mes pensées vont vers toi !? alors je vais faire un tour sur ton blog… et je découvre ta nouvelle aventure !… et en parcourant tes exploits, je vois également un commentaire de ma p’tite mère ! Que c’est drôle, les « Decet » pensent à toi, sans se donner le mot 😉
BRAVO…. (t’es un flou…) mais BRAVO. Quel courage, Quelle audace !
Je t’envoie pleins d’ondes positives.
Bizzzz
Delphine

Merci Fred pour tes nouvelles. Tu sais au coin de mon feu, j’ai quand même froid en lisant tes exploits. C’est génial mais pense à toi. Bonne aventure et à demain pour la lecture. On t’embrasse. Franck et Monique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Des questions ? Nous avons les réponses !

Remplissez le formulaire et laissez-nous un message!
Nous vous répondrons dans les plus brefs délais.

Merci à notre partenaire