M’appuyer dans mes 24 heures de sport

Afin de m’entraîner et de financer mon projet d’ascension du mont Logan au Yukon, je me suis donné le défi de faire trois épreuves d’ultra de 24 H dans trois disciplines différentes.

Vous pouvez m’appuyer en achetant des heures de mes défis. Il y en a 72 de disponibles. Chaque heure de ces défis, je ferai des « diffusions en direct » où votre appui pourra être souligné.

100.00$

6 en stock

Description

Afin de m’entraîner et de financer mon projet d’ascension du mont Logan au Yukon, je me suis donné le défi de faire trois épreuves d’ultra de 24 H dans trois disciplines différentes.

Vous pouvez m’appuyer en achetant des heures de mes défis. Il y en a 72 de disponibles. Chaque heure de ces défis, je ferai des « diffusions en direct » où votre appui pourra être souligné.

Voici un extrait de mon communiqué :

Trois blitz de 24 h d’activité physique pour  l’aventurier Frédéric Dion

Notre-Dame-du-Mont-Carmel, le 10 février 2021-L’aventurier et conférencier Frédéric Dion de la Mauricie se prépare en vue de l’expédition Tempête Yukon qui sera effectuée en mai prochain. Cette aventure se déroulera sur le mont Logan, situé au Yukon, qui est le plus haut sommet au Canada avec ses 5959 mètres d’altitude. Frédéric tentera la première traversée du plateau sommital en skis tractés par un cerf-volant. Il sera accompagné de l’aventurier Bruno-Pierre Couture. Cette région du Yukon subit 300 jours de mauvais temps par année et les aventuriers pourraient devoir affronter des températures glaciales allant jusqu’à -50 degrés Celcius.

Première étape importante pour Frédéric avant le grand départ : trois entraînements intenses de 24 h, trois disciplines différentes, en trois semaines.

16-17 février : 24 h d’ascension sur tapis roulant à sa résidence en Mauricie

26-27 février : 24 h de ski de fond sur le terrain de sa résidence en Mauricie

9-10 mars : 24 h d’escalade de glace chez Maïkan Aventure à Trois-Rivières

L’objectif est de mettre à l’épreuve sa condition physique ainsi que sa force psychologique. Frédéric participe, du même coup, au défi Camps de l’Everest qui vise à accumuler du dénivelé à travers diverses activités physiques et à amasser des dons pour différentes causes.

Pandémie oblige, l’aventurier se pliera aux règles dictées par la Santé publique.

 

 

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “M’appuyer dans mes 24 heures de sport”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Des questions ? Nous avons les réponses !

Remplissez le formulaire et laissez-nous un message!
Nous vous répondrons dans les plus brefs délais.

    Ce site est protégé par reCAPTCHA et les Politiques de confidentialité et Conditions d'utilisation de Google s'appliquent.

    Merci à notre partenaire