Jour 39, c’est congé!

« C’est dur pour les jambes, les genoux et le dos d’avoir fait 310km en deux jours. Je pensais avoir besoin de temps pour récupérer mais non, je me suis levé ce matin sans avoir mal nulle part ! » Après s’être donné à fond sur un terrain miné de bosses géantes, notre héro québécois s’est payé une belle journée de congé jeudi. « Il y avait peu de vent, alors j’ai décidé de rester à la maison: j’ai dormi, j’ai écouté beaucoup de musique, je me suis rasé, j’ai tout vidé et nettoyé le traîneau qui était rempli de poudre de nourriture partout. »

Alors oui, il va bien Frédéric Dion! Il vous salut et vous remercie d’être là. Il a très hâte d’arriver au pôle sud et promet d’être prudent. Il vous reparle dimanche.

La question scoute de la semaine vient de  Philippe Dufresne du 23e groupe St-Eugène de Trois-Rivières : « Quels sont les pires dangers non contrôlés lors de cette expédition? »

« Ce sont invariablement les fameux sastrugis, ces crêtes de neige dures comme du ciment et ayant 2-3 mètres de haut qui sont partout et que je dois éviter. Combiné au fait de me déplacer avec une voile qui peut me faire passer de 5 à 40km heure en 2 secondes, c’est le plus grand danger. Si je venais à avoir un ski qui restait pris dans une bosse, ça pourrait se transformer en événement pas très agréable. Il faut être très attentif. C’est plus dangereux que je ne le pensais. Je ne conseille à personne qui n’est pas un expert en descente de bosses de venir tenter la chose. »

La chanson du jour: Society – Eddie Vedder
Audio: 20141218

 Day 39, it’s a day off!

It’s hard for the legs, knees and back to have made 310km in two days. I thought I would need time to recover but no, I got up this morning without pain anywhere! After given his maximum in a minefield of giant sastrugi, our hero has paid himself a nice day off Thursday. There was just a little wind, so I decided to stay home: I slept, I listened to a lot of music, I shaved, I cleaned the sleigh which was filled with food powder everywhere.

So yes, it’s going well for Frédéric Dion. He says Hi to you all and thanks you for being there. He can’t wait to reach the South Pole and he promises to be careful. He’ll talk to you on Sunday.

The Scout Question of the Week comes from Philippe Dufresne of the 23rd St. Eugene group in Trois-Rivieres: What are the worst uncontrolled hazards during the expedition?

These are invariably the famous sastrugi, these hard snow peaks hard like cement and having 2-3 meters high are everywhere and I have to avoid them. Combined with moving myself with a kyte that can make me go from 5 to 40km hour in 2 seconds, it is the greatest danger. If I had a ski that remained caught in a bump, it could turn into a not very nice event. We must be very careful. It’s more dangerous than I thought. I advise anyone who is not an expert in downhill bumps to not try this.

The song of the Day: Society – Eddie Vedder
Audio: 20141218En

image1(4)

4 réponses à “Jour 39, c’est congé!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les Politiques de confidentialité et Conditions d'utilisation de Google s'appliquent.

Des questions ? Nous avons les réponses !

Remplissez le formulaire et laissez-nous un message!
Nous vous répondrons dans les plus brefs délais.

    Ce site est protégé par reCAPTCHA et les Politiques de confidentialité et Conditions d'utilisation de Google s'appliquent.

    Merci à notre partenaire