La peur

Fred pleure au bout du fil : « J’en parle parce que je veux que mes filles et le monde sachent que c’est normal d’avoir peur et de faire un pas en arrière des fois… Mais l’accomplissement, le succès, le bonheur, c’est dans les pas qu’on fait en avant. C’est ainsi qu’on bâtit notre confiance. » Il a eu peur. Peur que le kayak explose, peur de tomber et de se blesser, peur parce qu’aucun avion ne pourrait atterrir sur ce sol de sastrugi pour aller le chercher en cas d’urgence… Hier, l’aventurier a jonglé avec madame insomnie. La solide. De celle qu’aucune musique ne guérit.

Il a omis de nous en parler. Peut-être qu’il n’était même pas conscient d’avoir peur, pense-t-il. Assurément pour ne pas inquiéter ses proches et supporters. Mais c’est maintenant derrière lui. À 9h00 ce matin, le beau Fred a mis ses skis et il a fait de son mieux. Résultats : Il ne s’est pas blessé malgré quelques chutes, le traîneau ne montre aucun signe de faiblesse et le compteur a monté de 130 km. Et il a affronté ses peurs et se sent plus fort.

Par contre, plus il a le bonheur de s’approcher du grand titre, fonçant de plus en plus loin dans le vide, plus la solitude le pèse : « Ça fait 18 jours que je n’ai pas vu un être humain. C’est le plus long moment que j’ai vécu sans voir personne. » C’est pour cette raison qu’il a choisit la chanson de jour.

En son nom, merci pour vos commentaires, votre support, vos suggestions, votre aide, notamment merci à Mathieu Pronovost, que j’ai dérangé plus d’une fois pour son expertise en cartes, merci aussi pour vos dons et achats de livre, cd, dvd et billets de conférence qui vont directement dans le portefeuille d’Antarctique Solo. Et merci aux enfants. Frédéric passera des heures à tous vous lire à son retour et il en sera assurément ému.

Ps : J’ai oublié de poser la question scoute à Fred hier, mes excuses. Bien que la réponse soit dans l’écrit d’hier, vous pouvez entendre sa réponse dans l’audio d’aujourd’hui. Magie.

La chanson du jour: Lonely day – System Of A Down
Audio: 20141127Fr

Fear

Crying on the phone, Fred explains: « I speak today because I want my daughters and the world to know that it is normal to be afraid and to step back sometimes… But the accomplishment, success and happiness come in fact when you go forward. This is how we build our confidence. » He was scared. Scared that the kayak would explode on the sastrugi, scared of falling and getting hurt, scared because no plane could land on this part of the land in an emergency to get him… So last night, the adventurer juggled with Miss insomnia. The solid. The one that no music can heal.

He didn’t mention that yesterday. Perhaps, he thinks, because he was not even aware of being afraid. Surely not to worry his family and you, dear followers. But this is now behind him. At 9am, the handsome Fred put his skis and did his best. Results: There was no injuries despite some falls, the sleigh is showing no signs of weakness and themeter went up 130 km. And the man faced his fears and now feels stronger.

But the greater the happiness as he approaches the great title, the furthest he advances into this white nowhere, the more loneliness weighs on: « It’s been 18 days since I haven’t seen a human being. This is the longest time I lived without seeing anyone.  » With that in mind, he chose the song of the day.

On Fred’s behalf, thank you for your comments, your support, your suggestions, your help, thank you Mathieu Pronovost that I disturbed more than once for the progress card, thank you all for your donations and book, cd, dvd and conference tickets purchases that go directly into the Antarctic Solo budget. And thank you to the lovely children. Frédéeic will spend hours to read you all on his return and will be very touched.

PS: I forgot to ask the Scout question to Fred yesterday, my apologies. Although the answer is in yesterday’s writing, you can hear his answer in today’s audio. Magic.

The song of the Day: Lonely day – System Of A Down
Audio: 20141127En

image1(1) image1(2)

28 réponses à “La peur

Salut Frédéric,

N’oublie pas le 100e degré celsius…LE degré qui fait toute la différence, celui qui fait avancer les locomotives…

Quelqu’un a dit un jour « Lorsque l’on voyage à l’horizontale, les murs sont des obstacles mais lorsque l’on voyage à la verticale, ce sont des chemins… »

Bon courage!

RA

Salut fred.
J’aimerais te dire que je suis avec toi dans ton aventure. Ne lâche pas car tu es un exemple pour la relève. Tiens bon et je t’anvoie de l’énergie pour poursuivre ton aventure.

Allô Frédéric, je m’appelle Lili-Rose et je suis la sœur de Florence. J’ai 5 ans et demi. Je te suis avec ma sœur. N’aie pas peur, je suis avec toi. Je sais que tu peux réussir. Tu es très courageux et très bon 😉 .

À bientôt!

De Lili-Rose 🙂 🙂 🙂 🙂 🙂 🙂

bonjour, je suis à Paris et je vous suis depuis presque le début de l’expédition; je vous dis: « champion, Frédéric! »; faut un sacré courage pour oser faire ce que vous faîtes et bravo à votre femme qui a accepté que vous partiez dans ce voyage aussi périlleux et fantastique! tenez bon! on est avec vous en France aussi, de tout coeur!
Isabelle

Salut Fred , je viens d’apprendre ton choix de changer de traineau.
Bonne decision et c’est une chance incroyable que tu as.
Tu vas pouvoir realiser ton reve avec un vrai traineau d’expé.
Bonne continuité et soit prudent.

De ce que je peux comprendre il continue sa route par ses propres moyens. Très louable et plus près du but fixé au départ, l’Antartique en « Solo ». Un bel exemple de détermination.

Salut Frédéric! Prends soin de toi, profite du soleil et des paysages. C’est correct de prendre du temps de repos et d’avoir des moments plus difficiles. Le terrain semble redevenir plus facile, amuse-toi bien avec le prochain souffle de vent.

Bonjour Frédéric,Je te comprend très bien que tu ailles peur des fois ;). Moi si je faisais cette expédition j’aurais peur moi aussi. Ne te décourage pas. Je suis à tes côtés même si je ne suis pas avec toi pour faire l’expédition. Je t’encourage à réussir ton expédition. Tu as déjà fait beaucoup de km :). Je t’encourage à réussir. Je te donne tout mon courage pour que tu puisses réussir ton aventure. À bientôt, De Florence 🙂 🙂

Cher Fred,

On ne se connait pas mais je suis ton aventure avec frissons. Étrangement, la nuit passée je peinais à dormir et mes pensés t’accompagnaient. Il y a une expression qui vient d’un ami que j’aime utiliser dans ces moments où rien ne semble assez fort comme expression. Ça se dit pas! ÇA se vit yinque! Je crois que c’est un de ces moments dont il est question. Je n’ai aucun doute que tu vas te surpasser. N’est-ce pas dans ces moments là que l’épreuve prend tout son sens!

Lâche pas, tu te rapproches de ton but. Pour le kayak, je pense pas qu’il vive une autre expédition. Une fois à la maison, quand tu regarderas ce qu’il en reste, tu en riras sûrement.

Salut!

Eric

Je ne peux pas croire qu’il va rapporter chez lui son pulkayak. Si j’étais à sa place, je le laisserais là-bas. Moins de trouble et de coûts. Le module lunaire est resté sur la lune.

Salut Fred
Cette peur que tu as rencontrée ainsi que cette solitude…bien je me demandais quand tu allais les rencontrer…. Il faut être surhumain pour ne pas les rencontrer… et les croiser lors d’une telle expédition… c’est normal.. On les rencontre dans des situations beaucoup moindre que celle que tu vis. C’est ton abilité à te retourner et à continuer ton chemin qui est grandiose… C’est une force totalement exceptionnelle… Lâche pas… Que tu vas avoir de belles choses à nous compter lors de ton retour… Merci de partager tout cela.

Bonjour Fred, nous suivons ta progression à tous les jours. Le courage que tu déploies pour atteindre tes objectifs et les attitudes que tu adoptent face aux obstacles et défis inattendus sont inspirants. Reste centré et appliqué dans tous tes gestes comme tu sais si bien le faire.

Coucou Fred,
Non tu n’es pas seul malgré les distances qui nous séparent tous. Je pense que même si tu ne peux avoir tous nos commentaires sur ton exploit, on te signale tous ces beaux messages d’encouragement qui sont écrits tous les jours. Je suis surprise de ta notoriété même si je n’en doutais pas. J’espère que tous ces messages te portent dans ton aventure.
Et cette peur qui te prend au corps, c’est un peu normal sinon ce serait inconscient de faire ce que tu es entrain de faire. Elle doit te garder vigilant et lucide sur tes capacités.
Penses à toi et aux tiens pour qui, eux aussi, la peur doit les effleurer quand leurs pensées sont pour toi.

Grosses bises
Franck et Monique

Salut Fred
Je suis de la région de la Mauricie moi aussi , je te suis à tous les jours
Je trouve que tu es sans limite (surhumain) et bientôt ton but va être atteint, malgré cette solitude.
Lâches pas Fred tu es capable 🙂

Cher Fred!

Juste un petit mot d’encouragement pour te dire que les Scouts de l’Érable sont derrière toi! Nous prenons des nouvelles de toi à tous les jours et il ne passe pas un jour sans que j’entende des scouts du district parler de toi! Malgré l’isolation saches que tu n’es pas seul! Nous t’envoyons plein d’ondes positives! Ne lâche pas, nous pensons à toi!

Mélanie Tanguay
au nom des Scouts de l’Érable

Cher Fred!

Juste un petit mot d’encouragement pour te dire que tout les Scouts de l’Érable est derrière toi! Nous prenons des nouvelles de toi à tous les jours et il ne passe pas un jour sans que j’entende des scouts du district parler de toi! Malgré l’isolation saches que tu n’es pas seul! Nous t’envoyons plein d’ondes positives! Ne lâche pas, nous pensons à toi!

Mélanie Tanguay
au nom des Scouts de l’Érable

tiens bon, rempli tes pensées de tout cet énergie que les gens d ici t envoie!!!
Tu es présent dans la tête et le cœur de beaucoup de gens qui sont
Extra fier de toi

Merci … Tout simplement MERCI !!
Fred, tu es un être exceptionnel 🙂
Vigilance est de mise 🙂
(( Fais un peu de chasse, chasse les pensées moroses ))
🙂 Go Fred tu arrives.

Bonjour Fred,
On tient à te dire de ne pas te décourager. On te trouve très bon de vaincre ta peur et de persévérer. Nous avons appris hier que c’est une belle qualité entrepreneuriale. Tu es un bel exemple de cette qualité !!! Lorsque tu as peur, pense à nous et ta famille. Nous sommes avec toi même si nous sommes loin.
Adélie fait dire de penser à elle et à sa sœur quand elles font le clown.
Les amis de la classe de madame Caroline

Bonjour les amis de la classe de Madame Caroline,
Merci encore pour votre intérêt! Je pense qu’Adélie apprécie beaucoup avoir du soutien de ses amis. Elle pense souvent à son papa et vous êtes une source de réconfort pour elle. Merci pour cette gentillesse.
Petit message d’Adélie : Je vous aime ma classe et c’est bon la vie avec vous!
Caroline

Salut! Au moins là on sait que tu as toute ta raison, parce que si tu n’aurais pas cette peur, ce serait de l’inconscience. Mais la peur, faut la prendre comme une alliée, pas la peur qui te glace (quel mauvais jeu de mot pour l’Antarctique…), mais celle qui te garde alerte, qui t’oblige à garder l’esprit clair et les sens en éveil, celle qui peu te sauver la vie. Une pensée pour la famille qui partage ces peurs, votre courage rend aussi cette aventure possible, nul n’accompli l’extraordinaire sans s’entourer de personnes extraordinaires!

Je serais curieux de savoir si les lamelles de plastique, ça en a tout l’air, étaient justement prévues pour réparer des avaries au traîneau ou pour autre chose ?

Je pensais justement à ça hier, les stratugi qui font qu’aucun avion ne pourrait se poser. Il y a de quoi avoir peur. Même pour le retour, il devra revenir en lieu sûr pour qu’on le récupère. Donc, ça ne se terminera pas à 1850 km. Il va certainement dépasser les 2500km.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Des questions ? Nous avons les réponses !

Remplissez le formulaire et laissez-nous un message!
Nous vous répondrons dans les plus brefs délais.

Merci à notre partenaire