Le corps et l’esprit acrobates

Voulez-vous savoir ce que Frédéric a pris comme décision au sujet du kayak ? Car il n’a pas jonglé longtemps. Après 40 km de ski ce matin, l’homme a effectué un virage à gauche vers… le pôle sud d’inaccessibilité ! Ce qui rejoint l’idée d’une majorité d’entre-vous, chers supporters. Il vous remercie pour votre participation et est très touché de la confiance que vous lui témoignez.

En ce 16e jour de l’expédition Antarctique Solo, l’ami Fred a profité des bons vents pour avancer d’un éreintant 92 km. Heu… éreintant ? Oui ! Parce que – encore – sur un sol extrêmement difficile avec sa panoplie de sastrugi… « Un champs de mines !», qu’illustre l’aventurier, se disant « complètement, complètement vidé ». Dans ces conditions fort dangereuses, il explique devoir à la fois contrôler les skis, gérer le cerf-volant, éviter les bosses pour ménager le traîneau et regarder sa boussole pour ne pas dévier de sa route. « Toute une gymnastique », selon lui.

Les immenses lames de neige ne rendent pas seulement sa trajectoire épuisante. Elles créent aussi de l’inquiétude au skieur. Comme il est apparemment impossible de savoir à l’avance si le sol en sera garni encore longtemps, les corbeaux dans [sa] tête sont de retour… Mais il les connaît, ces idées négatives et affirme que le fait d’en prendre conscience l’aide à passer au travers. C’est un sujet qui fera d’ailleurs parti du livre La pensée unitaire qu’écrit l’athlète mauricien avec sa conjointe Caroline, psychologue.

La chanson du jour : I will survive – Gloria Gaynor
Audio : 20141125Fr

Acrobats use body and mind

Want to know what Frédéric decided about the kayak ? He didn’t wrestled long! After 40 km this morning, the man made a left turn to the South Pole of Inaccessibility ! Which is the suggestion a majority of you gave him, dear fans. He thanks you for your participation and is very touched of the trust you have in him.

On this 16th day of the Antarctica Solo expedition, our friend Fred took advantage of good winds to go on a grueling 92 km. Euh… grueling ? Yes ! Because it was – still on a very difficult ground full of sastrugi « A minefield!« , illustrates the adventurer, saying that he is « completely, completely empty. » In these conditions, he explains he has to control his skies, manage the kite, avoid bumps to spare the sled and watch his compass to keep the exact road.  » What a gymnastic,  » according to him.

The huge snow blades are not only making the course arduous. They also create anxiety for the skier as it is apparently impossible to predict if the ground will remain like that much longer. So crows in his head are back… But he knows them well and explains that to be aware of it helps get through these negative ideas. This is a subject that will be in the book La pensée unitaire the athlete is writting with his wife Caroline, a psychologist (see picture that says: It is impossible to enlarge your confort zone without going out of it ).

The song of the Day: I Will Survive – Gloria Gaynor
Audio: 20141125En

1520717_567777519957527_282615680_n

10 réponses à “Le corps et l’esprit acrobates

Salut mon Fred,
Je te suis du mieux que je le peut, et comme toujours tu a mon admiration et mon plus grand respect.
J’ai mit une bûche dans le poêle et elle était pour toi, ton frère et toi woin deux vrais spécimen rare qui ne manque pas de nous surprendre.

Suis ton cœur et ta conscience ils ton toujours bien dirigé.

Bonjour Frédéric,
Je m’appelle Florence et j’ai 8 ans. Je suis contente que tu aies fait plus que la moitié de ton trajet. J’espère que tu n’auras plus trop de problèmes. Je te suis avec toute ma classe. Je te souhaite que le meilleur arrive. Tu es très courageux. Je vais te réécrire pour t’encourager. À bientôt! Florence 🙂

Bonjour Frédéric

Je m’appelle Laurie et j’ai 8 ans. Je t’encourage à terminer ton expédition au Pôle Sud. Tu es très bon pour faire plein de km parce que mon père fait du jogging et son maximum c’est 11 km.

Bravo Frédéric

Laurie

Bonjour Frédéric
Je t’ai posé la question à un moment donné: Quel a été pour toi le déclencheur dans ta démarche d’aventurier ? As – tu un ou des mentors qui ont su te propulser vers tes rêves?
Moi je te dit: Maintenant tu fais parti de ma liste d’exemples à suivre. Ta détermination, ton enthousiasme, ta générosité rayonne maintenant au sein de mon nid .
Au plaisir!
Mario

Quelle belle et bonne décision, tu te sens bien avec … Alors C’est la bonne !!
M. Angélil dirait … Aweille Champion té capable 🙂 Continu de te surpasser !! Le PÔLE est tout près ..

Salut Frédéric,
En lisant quotidiennement tes aventures je commence à m’demander quelle sera ma réaction devant le 1er venu(malheureusement il viendra, je sais..) pour pleurnicher sur les rigueurs hivernales québécoises..!!
Merci encore de rappeler la «recette» sur l’agrandissement de la zone de confort.
Bonne chance pour la suite ; après avoir pris soin du traîneau fais de même avec le Gars qui le traîne.
Bernard Dugas

Coucou Fred, Bravo – Belle endurance et ton choix est le bon. Toi seul sais ce que tu vis en ce moment, même si tu nous fais partager. Confortablement installés au chaud, dans notre fauteuil, alors sommes-nous à même de décider pour toi… Sois prudent et protège toi. Heureusement que tu nous envoies des photos de neige car nous en France, il fait très très doux – Bisous de nous deux. Franck et Monique

Et voilà, impressionnante décision, porter le regard au loin et garder l’objectif en vue! Aussi un brin d’humilité pour admettre que le doute et l’incertitude essaient de faire leur chemin, mais ta détermination est une forteresse! Pense à nous envoyer un peu de neige, ça manque au paysage ici…

Salut Fred,
Nous pensons souvent que le corps et l’esprit ne font qu’UN, et pourtant l’homme est capable d’en dissocier les deux, de les accepter individuellement, et de trouver le point commun qui les relie. Ce qui les unit, c’est quand le corps ne peut plus survivre à lui-même et que la pensée positive prend le relais. Dès cet instant, la force physique se voit multipliée et renforcie d’un élan inexplicable! Ce que tu traverses est un défi constant de ces deux forces extraordinaires. Elles dépendent l’une de l’autre perpétuellement afin de combattre les defies au quotidien. Je crois honnêtement que tu as déjà compris tout cela. Bravo!

Bonjour Fred,tu continue ton voyage….Bravo…. nous te suivons ARMAND et moi via Facebook,merci d’être si généreux pour nous informer….Je te fais la bise en toute amitié
SOIS PRUDENT …….ton amie de Saint-Félicien
LISE xxx

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Des questions ? Nous avons les réponses !

Remplissez le formulaire et laissez-nous un message!
Nous vous répondrons dans les plus brefs délais.

Merci à notre partenaire