Un pic à la fois

Les journées ennuyantes ne font pas partie de sa routine. La preuve, celui qui nous tient en émoi a encore eu une difficulté à traverser ce matin. « Les cordes de mon cerf-volant se sont emmêlées, j’ai dû passer à travers 280 mètres de corde pour démêler tout ça. À mains nues. » Et les doigts ne s’en portent pas trop mal après cet épisode dans le congélo? « Tu fais un bout, tu remets tes mitaines, tu te réchauffes les mains, tu essaies d’en faire un autre bout avec les mitaines, sans succès, tu enlèves les mitaines, tu fais un bout… comme ça, jusqu’à temps que ce soit fini. Mais c’est derrière moi. »

C’est tout à l’image de Fred ça. Devant un défi, enlever ses mitaines et s’y mettre, un nœud à la fois, l’esprit dans le présent, ni devant ni derrière. Il l’illustre magnifiquement en conférence lorsqu’on le voit en alpiniste de glace prendre le temps d’ancrer solidement chaque botte, un pic à la fois… Et il a passé une journée splendide. Après deux jours de mauvaises conditions, l’intrépide skieur a eu droit à de bons vents et à une surface praticable pour se faire aller le foulard à son goût. Ainsi, il a terminé sa course en faisant éclater le compteur de 150km additionnels pour un total de 484 sur les 1700 nécessaires à la réussite d’une première mondiale.

Il est 5 heures plus tard que le Québec là où Frédéric à monté son camps, 20 heures donc. Le moment où, comme il l’explique, le mercure dégringole. Après une journée éclatante de soleil et de dépassement, l’homme se prépare pour une nouvelle nuit glaciale. Et oui, il arrive à dormir le Fred, après avoir réussi à se réchauffer dans son sleeping bag. Il affirme même faire « de bonnes nuits ».

Comme toujours, il pense à vous. Pour ceux qui n’aiment pas l’hiver, il lance ce message en riant : « Mettez vos pieds sur le poêle à bois ou le calorifère, buvez un bon chocolat chaud et à pensez à moi qui gèle. »

La chanson du jour : L’hiver – Plume Latraverse
Audio :20141117Fr

One pick at a time

As a calm day does not seem to be part of his routine, the one that keeps us excited had to cross another difficulty this morning. « My kite ropes intertwined all together so I had to go through 280 meters of it to unravel everything. With bare hands. » And how were the fingers after this episode in the freezer? « You do a small part, you put your hands mitts, you warm them up, you try to do another part with mittens, without success, you take off the mitts… like that, until it’s done. But it’s behind me. »

That is all Fred! Faced with a challenge, removing his gloves and focussing on one knot at a time, the mind in the present, not the past nor the future. He illustrates it beautifully in his conference when we see him take the time to firmly anchor each boot while ice climbing, one pick at a time… And he had a great day ! After two days of poor conditions, the intrepid skier was entitled to fair winds and a workable surface to make his scarf going to his liking. So he finished his race by popping the counter up with an additional 150km for a total of 484 of the 1,700 needed to succeed in a World Premiere.

It is 5 hours later where Fred set up his camp, 8pm. The time when, as he explains, the mercury tumbles. After another sparkling day of sun and achievement, the man is preparing for another freezing night. And yes, he gets some sleep after successfully warming up in his sleeping bag. He even claims to have « good nights. »

As always, he thinks of you followers. For those who don’t like winter, he gives this message, laughing: « Put your feet on the wood stove or furnace, drink hot chocolate and think that I’m cold. « 

The song of the day : L’hiver – Plume Latraverse
Audio :20141117English

20140408154755

6 réponses à “Un pic à la fois

Bonjour Fred, j’ai une tonne de questions par rapport au terrain. J’aimerais savoir si tu connais à l’avance ton parcours, si tu vas pouvoir faire du ski cerf volant partout, s’il y aura sur ton chemin des montagnes que tu pourras difficilement franchir, et si l’épaisseur de la neige pose problème. Et aussi, comment feras-tu pour éviter les crevasses si ta vitesse est trop élevée. Merci et bon courage.

Bonjour Monsieur Lévesque. Merci pour vos questions. Malheureusement, je ne suis pas en mesure de les envoyer à Frédéric ni de les lui poser car nos échanges sont très limités dû aux conditions météo extrêmes, aux batteries qui se vident rapidement et pour éviter qu’il se gèle à trop longtemps parler au téléphone. Vous aurez sûrement réponse à certaines questions en suivant le blogue et dans sa conférence de retour. Merci! Chantal

Bonjour Fred, j’ai une question indiscrète, j’aimerais savoir comment tu fais pour l’hygiène, te laver, et aussi pour empêcher l’humidité dans les vêtements, etc.

Une dose de chaleur de mon coeur va vers toi ….
Armand te souhaite une belle journée.Ici le vent est très présent mais je me dis qu’il fait beaucoup plus chaud ici que l’endroit où tu trouves .Continue à être PRUDENTS
tes amis de SAINT-FÉLICIEN ARMAND et LISE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Des questions ? Nous avons les réponses !

Remplissez le formulaire et laissez-nous un message!
Nous vous répondrons dans les plus brefs délais.

Merci à notre partenaire