Liste d’équipements

Mon départ pour l’Antarctique est prévu dans quelques jours. Il est temps de vous révéler le contenu de mon traîneau.
Bon, je sais! Ce n’est pas la nouvelle du siècle, mais pour un “gear freak” comme moi c’est une grande étape de franchie. Pour en arriver à ce résultat, j’ai lu attentivement bon nombre de listes d’équipements. Habituellement, on part pour ce genre d’aventure avec un 180 kg d’équipements et de nourriture. Je suis extrêmement fier d’afficher un poids total à 137 kg sans compromis sur la sécurité.
Je ne compte plus le nombre de tests que j’ai menés pour optimiser le tout. J’ai passé des centaines d’heures à inventer et modifier des pièces d’équipements pour réduire le poids du boulet que j’aurai à traîner pendant 65 jours.
Toutes ces heures m’auront servi d’une part à faire tomber les grammes, mais encore plus important, elle m’auront permis de bâtir ma confiance. Je me suis imaginé tellement souvent sur la calotte glacière à utiliser mes équipements que j’ai l’impression d’y être déjà passé.
Je vous laisse donc cette liste pour les plus curieux :

Liste equipements Antarctique soloCapture d’écran 2014-10-23 à 10.40.53

 

30 réponses à “Liste d’équipements

Bonjour Fred, de ma lointaine Saint-Félicien je vais te suivre.Je me rappelle notre première rencontre tu voulais descendre ma belle rivière ASPHAPMOUCHOUAN (excuse l’orthographe) et je te trouvais courageux.Quand je regarde ta nouvelle destination la descente de ma belle rivière c’était de la petite bière…Bonne route je te fais la bise espérant vous revoir bientôt…Amitiés

Salut Frédéric,
Premièrement bon succès pour ton expédition!

Bravo et merci de partager ta liste d’équipements avec nous.

J’imagine que tu vas être le plus souvent tracté en kite pour ton voyage ( beau set de kite ! ). Mais quand même, un bâton de ski de rechange serait une bonne idée selon moi. Ça casse assez facilement en hors piste par expérience… Je pense que c’est une bonne assurance. En zone difficile à kiter, tu vas avoir besoin de tes bras! 🙂

Profite bien du soleil d’été de là-bas!
Étienne

Tu l’as dit toi-même que tu n’avais aucune expérience en milieu polaire. Ton nemesis s’appelle le froid. Des hivers à -10, emmenes-en. À -20, c’est plus fatiguant. À -30, faut pas que ça dure longtemps, les choses et les vivants commencent à casser. À -40, Frédéric Dion qui fait du cerf-volant, dans la lumière faiblotte de l’antarctique, 65 jours de temps, sans trop manger, sans trop parler, sans jamais réchauffer. Dieu que ça ne me tente pas! Mais si c’est ton idée…

Il y a une température à laquelle un hélicoptère ne vole plus par sécurité. Il me semble que c’est -40c.

Les avions ont une plus grande autonomie et c’est facile de se poser en Antarctique. Ce sont selon-moi les raisons du choix des avions là-bas.J’ai aussi vu des photos d’hélicoptères en Antarctique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les Politiques de confidentialité et Conditions d'utilisation de Google s'appliquent.

Des questions ? Nous avons les réponses !

Remplissez le formulaire et laissez-nous un message!
Nous vous répondrons dans les plus brefs délais.

    Ce site est protégé par reCAPTCHA et les Politiques de confidentialité et Conditions d'utilisation de Google s'appliquent.

    Merci à nos partenaires