Retour « Opération ours polaire »

Avez-vous déjà remarqué comment le temps peut être flexible au fil des jours?

Il y a déjà plus d’une semaine que je suis revenu de mon aventure de survie hivernale « Opération ours polaire ». Il me semble qu’hier, je revenais de cette aventure! Le temps passe à une vitesse incroyable! Conférences, entrevues, déplacements et temps précieux partagé avec mes filles et ma femme adorées se sont succédé, à mon grand plaisir, dans un rythme effréné. Pourtant, dans mon igloo, les minutes semblaient des heures. J’avais littéralement, l’impression d’avoir arrêté le temps. Tout comme moi, il était gelé dans la glace. Considérant l’inconfort que je vivais, je vous garantis que ce n’était pas plaisant.

La première partie de ces 72 heures a effectivement brisé ma confiance. Est-ce que j’allais réussir mon défi? Rapidement, les pensées nuisibles ont cheminé en moi. Puis, au seuil d’une deuxième nuit qui s’annonçait aussi atroce que la première, j’ai rebondi et suis passé en mode survie. Sachant que les émotions sont générées par nos pensées, j’ai entrepris de reconstruire ma situation sur des bases plus positives. Comment? En laissant tout simplement passer les pensées nuisibles (en ne leur accordant plus d’importance) et en me concentrant sur le moment présent. Un regard autour de moi m’a ramené à la réalité de ma situation. J’avais la chance de vivre une aventure dans un endroit exceptionnel. Mon chien était présent pour m’aider. La lune ronde et le chant lointain des loups venaient compléter une ambiance surnaturelle, unique.

J’ai réussi mon défi. Je suis passé au travers. À partir du moment ou j’ai changé mon attitude, l’inconfort a fini par devenir plus tolérable. Des conclusions? Oui bien sûr! J’en ai plusieurs : on peut vivre en ne mangeant que de la neige pour plusieurs jours, on peut survivre au froid sans équipement de camping, on peut bâtir un igloo sans outils… Tout cela me servira à d’autres sorties hivernales. Cette aventure m’a permis beaucoup plus que l’expérimentation de techniques de survie. J’en garde des connaissances extrêmement utiles pour des projets de vie qui n’ont rien en commun avec la neige. À partir du moment où l’on réalise l’immense pouvoir de l’endurance psychologique, on s’ouvre alors au royaume des potentiels en nous. Encore faut-il connaître les techniques et mécanismes permettant une maîtrise de soi. J’aurai la chance de vous en parler dans le livre sur la « pensée unitaire » que j’écris avec ma femme Caroline Mailhot. Elle est psychologue. https://www.facebook.com/PenseeUnitaire?fref=ts

Succès médiatique!

Vous avez entendu parler de cette aventure? Vous m’avez vu en entrevue? Oui, je dois avouer que cette aventure, plutôt courte a remporté un succès monstre. Avec mon équipe, nous avons obtenu près de 80 entrevues dans différents médias. J’ai fait des aventures beaucoup plus longues et jamais je n’ai obtenu une telle visibilité. Là aussi, j’ai gagné de l’expérience en plus d’une confiance en mes moyens. Mes 12 années d’aventures et de communications auront servi de base à ce succès médiatique. Je tire des leçons qui me permettront un rayonnement lors de mes prochaines grandes expéditions.

Suivez ce blogue pour connaître le prochain défi! http://www.fredericdion.com/

Passage à l’émission « Deux hommes en or » 24 janvier 2014

Dons?

Une autre conclusion que nous pouvons facilement tirer de cette aventure : janvier n’est pas un bon mois pour recueillir des dons! Nous n’avons obtenu que 540 $ en dons sur les 5000 souhaités. Lors de ma dernière aventure, nous avions obtenu 3000 $ pour beaucoup moins de visibilité. Il est encore possible de donner à cette adresse : http://dons.operationenfantsoleil.ca/Pages/Partners/Partner.aspx?partner=259

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Des questions ? Nous avons les réponses !

Remplissez le formulaire et laissez-nous un message!
Nous vous répondrons dans les plus brefs délais.

Merci à nos partenaires