Une 2e nuit réussie !

Montréal, 18 janvier.

Frédéric a réussi à passer sa deuxième nuit dans son igloo avec Nanook. Hier soir, avant le dodo, notre aventurier-conférencier avait le caquet bas…On l’aurait à moins, après avoir passé une première nuit «atroce» à combattre le sommeil pour tenter de se réchauffer et après une journée de jeûne. Mais Fred en vu d’autres ! Comme il l’a si bien évoqué durant son entrevue à 98,5 FM, il s’est vu aller hier soir, perdant son enthousiasme et regrettant même pour un instant d’avoir entrepris cette aventure. Mais il s’est repris en main, est sorti de l’igloo pour aller marcher. Et il a décidé de changer son attitude : retour dans le moment présent, émerveillement devant la nature grandiose qui l’entoure, gratitude d’être là. Un peu plus tard il jouait dans la neige avec Nanook…

Ce matin (hier) tel que convenu, Fred était su’l’piton pour sa première entrevue dans les médias à 5h30. Bien sûr il a faim et il a froid. Mais il garde le cap vers son objectif du jour : allumer un feu. Sans briquet ni rien d’autre que ce que le Lac Mistassini a à lui offrir.

Merci à chacun de vous qui le suivez et merci aux médias pour la magnifique couverture que vous lui donnez. Frédéric est aux anges parce qu’il fait ce qu’il aime et qu’il se sent entouré.

Chantal Taillon, chargée de communications

 

 

 

8 réponses à “Une 2e nuit réussie !

En espérant que cette nuit soit remplie de l’espoir du défi relevé 🙂

Vous serez parmi les vôtres bien au chaud très bientôt 😉

Gardez le cap, nous sommes avec vous jusque là 🙂

Bonjour Frédéric
Nous avons suivi ton périple ce week-end avec de l’inquiétude.Bravo pour cette belle réussite.

Lise et Armand de Saint-Félicien
Tu sais les gens où tu as laissé ton vélo et ton canot cet été pour ton voyage sur notre belle rivière .

En un sens, je suis parfaitement d’accord avec vous!

Mais, est-ce qu’on peut vraiment comparer un aventure de survie de 75 hrs et une transatlantique de 129 jours?

L’important, c’est le message derrière ces aventures…

Mon dieu que je n’en reviens pas de votre commentaire. Et comme j’admire la réponse de Frédéric qui a su demeurer calme dans son propos à vous répondre.
Vous, quel est votre exploit ?
Bravo Frédéric pour l’exemple que tu donnes.

Essayez, vous, citoyen moyen, de demeurer un simple 24 à 48 heures dehors en plein hiver (il fait -36° sur le thermomètre (avec le vent = -43) là où il se trouve présentement). Je serais curieuse de vous demander de vous construire un igloo et d’y demeurer sans nourriture et à manger de la neige pour vous hydrater…
La nature est là! Ne vous gênez pas!! Elle n’attend que vous!
Bravo Frédéric!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Des questions ? Nous avons les réponses !

Remplissez le formulaire et laissez-nous un message!
Nous vous répondrons dans les plus brefs délais.

Merci à nos partenaires