Les loups!

Première nuit en survie hivernale, il est 23h40. « Fred arrête de bouger! Fais comme moi et dors » doit penser Nanook. Et voilà, je me lève et elle se remet ronfler à côté de moi. J’ai froid! Non, j’ai frette! Depuis le coucher du soleil, j’ai fait trois petites siestes. Mon sommeil est vite rattrapé par la faim et la perte de sensation dans mon pied droit. Je le surveille. Ça va aller.

Je m’assois la tête penchée. Le plafond de mon igloo doit avoir baissé. Il n’y pas de quoi à s’inquiéter. Ça baisse toujours un peu. Il fait moins deux Celsius à l’intérieur. Je décide de sortir pour bouger un peu pour échapper au 80 % d’humidité qui règne ici. La lune est pleine et le froid beaucoup plus mordant qu’annoncé. Il fait moins vingt sans le vent.

Puis un son vient briser le silence du nord. Je rêve! Un loup qui hurle! Pas de panique, ces hurlements ne nous sont sûrement pas destinés. Je rentre. Ici il fait froid et l’ambiance me donne la chair de poule. J’écris ces mots et je commence à ne plus sentir mes doigts. On se reparle demain… Désolé pour le texte probablement incohérent. Sans sucre dans mon sang pour nourrir mon cerveau tout devient plus difficile. Merci de me suivre.

 

Source : Internet

22 réponses à “Les loups!

Salut Frédéric,

J’espère que tu as réussi à te réchauffer. Au moins tu n’as de moustiques comme la dernière fois 🙂

Petit conseil de pieds gelés depuis ma naissance: Pour ta prochaine expédition au froid pense à l’alpaga pour tes pieds. Je ne sais pas si tu connais, c’est une laine sans humidité et très chaude. Je cherchais une solution pour mon neveu qui travaille dans l’installation de portes et fenêtres au chaud et au froid. Il a très vite chaud aux pieds dans ses bottes de travail et ensuite il a froid quand il doit aller dehors. Et j’ai découvert l’alpaga. Tant qu’à être à la boutique je me suis achetée des semelles pour mes bottes et des gants. Moi qui ai toujours gelé des pieds et des mains, cet hiver je suis restée au chaud, même à moins 40 🙂 et mon neveu a aussi d’excellents résultats, il ne sue plus à l’intérieur et donc ne gèle plus à l’extérieur. Et la bonne nouvelle, on a un éleveur en Mauricie (je suis de Shawi-Sud), à St-Boniface. Juste à chercher alpaga Mauricie sur le web 🙂 Je n’ai aucun lien avec la proprio, je suis juste ravie de cette découverte et de ne plus geler des pieds après 58 ans 🙂

Bonne chance pour la suite et bisou à ta si belle chienne.

Je te trouve courageux de faire cette aventure.
Il faut être courageux pour faire face à ses doutes, ses peurs.
Nul doute que tu réussisses à atteindre ton but.
J’imagine que libérer son esprit lorsque tout est différent et lorsque la survie entre en jeu n’est pas chose facile.
J’espère que tu trouve le temps de percevoir les moments magiques qui se présente à toi tout en subvenant à tes besoins et ceux de ton compagnon.
J’ai cette pensée pour toi.
Tu dois te sentir bien seul, mais en soi je suis convaincu que tu as rejoints plusieurs d’entre nous. Toi dans ton igloo en mode survie, nous (pour les mieux nantis) bien au chaud et en sécurité. Alors nous sommes tous avec toi relier par l’esprit de l’aventurier.
Un mode de vie très en marge de notre société actuel ou beaucoup de choses sont à porté de mains.
Je dois avoué que j’ai débuté cette journée en écoutant tes expériences à la radio. Je me suis rappelé que je voulais t’envoyer ce mot d’encouragement. Par la suite le tumulte de la vie m’a rattrapé, pour enfin revenir à moi en cette fin de soirée et t’écrire ses mots. On perd vite le fil dans la vie quotidienne lorsque s’impose autant d’activités.
Pour toi, une journée vécue comme celle-ci vaut-elle plus qu’une journée vécue la semaine passé ou une de la semaine prochaine?
Tu es partie en quête de quelque chose, l’as tu trouvé?
Est-ce que le calme de l’être peut être vécu dans la sécurité précaire d’un igloo où il fait froid, humide et où on entends plein de bruits insolites?
Je suis convaincu que c’est à ce moment que nos convictions morales et spirituelles prennent le dessus. La confiance en nous, en notre être. Le doute et la frustration n’ont nul place.
La force, la volonté et l’appréciation de ce qui nous est le plus chère prévaut.
Courage!

Salut Freddion,

J` ai écouté avec intérêt tes commentaires à la radio locale, vers 17H20, et lu ton suivi exceptionnel depuis 10 ans, et ma foi, tu es un ¨sacré bonhomme¨ pour ce que tu as expérimenté, et ce que tu te proposes de faire l`an prochain comme expédition !

Bonne chance dans ce que tu entreprends présentement, et bon retour à la chaleur de ton foyer…

Pégé

salut Frederic
Bravo pour ton courage.
Je fais de la photographie animalière et mon rêve est de partir dans le grand nord photographier les caribous de Peary, les renards arctiques, etc. Éventuellement, ca sera aussi les grizzlys au Yukon. Je connais un excellent photographe animalier, Vincent Munier, qui pars souvent dans le grand nord pour une durée de 4-5 semaine en solo dans des températures extrêmements froides. Ils s’en ait toujours bien sortie, faut savoir être bien organiser. Tout va bien aller pour toi, tu connais ca et tu as vécu bien d’autres expéditions. Je t’encourage dans ton aventure, mais soit tout de même prudent et prend soin de ton chien aussi 🙂
bonne aventure

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les Politiques de confidentialité et Conditions d'utilisation de Google s'appliquent.

Des questions ? Nous avons les réponses !

Remplissez le formulaire et laissez-nous un message!
Nous vous répondrons dans les plus brefs délais.

    Ce site est protégé par reCAPTCHA et les Politiques de confidentialité et Conditions d'utilisation de Google s'appliquent.

    Merci à notre partenaire