Aventure Porté Disparu – Jour 10

Frédéric rencontre ses premiers humains depuis neuf jours, déjeune aux œufs et au bacon, traverse le lac Onistagane, atteint la civilisation et… passe la nuit sur une galerie!

Quelle ironie du sort! Ce matin, Frédéric s’est réveillé avec l’idée ferme de retrouver la civilisation. Sa détermination a vite payé, et après une petite heure de descente sur la Péribonka, il a aperçu un chalet de vacanciers. « Les gens me faisaient de grands signes du bout du quai », raconte-t-il avec émotion.

Les généreux villégiateurs lui ont proposé à déjeuner. « Trois œufs et du bacon », précise Frédéric en se léchant encore les lèvres. « Ils m’ont expliqué que je pouvais me rendre un peu plus au sud de la rivière, au Quai des brumes et que là-bas, un camionneur pourrait m’attendre à 18h pour me ramener au Lac-St-Jean », raconte Frédéric.

L’aventurier a donc repris la rivière. Mais c’était sans compter les sautes d’humeur de Dame Nature. « Un orage épouvantable a éclaté. J’avais le vent de face. C’est réellement une des choses les plus difficiles que j’ai fait de toute ma vie! », s’exclame Frédéric. Dans la tempête, il a pagayé sans répit de 11h30 à 19h, Sa performance d’aujourd’hui est, tel que vous pourrez le constater sur la carte interactive : phé-no-mé-nal-le. N’empêche que…  il a manqué son rendez-vous!

« Alors maintenant je suis devant une bâtisse toute équipée, avec de l’eau, de la bouffe, de l‘électricité, tout ce qu’il faut quoi! Mais il n’y a personne et c’est barré.  Je vais passer la nuit sur la galerie! », poursuit-il avec un rire un peu … forcé…!

Qu’à cela ne tienne, Frédéric sait maintenant que c’est mission accomplie. Reste à savoir, une fois qu’il aura laissé l’émotion redescendre un peu, ce qu’il retiendra de cette extraordinaire épopée.

Tous ceux qui le souhaitent sont invités à assister  à son grand retour vendredi le 17 août à 10h30, à la boutique Maïkan aventure, au 2206 boulevard des Chenaux, à Trois-Rivières. Un grand moment d’émotion en perspective…!

Pour voir le déplacement de Frédéric sur une carte interactive cliquez ci-dessous:

https://maps.google.ca/maps?f=d&source=s_d&saddr=52.25017%2c+-70.92981&daddr=52.23148%2c+-70.9024+to:52.11847%2c+-71.08096+to:51.92329%2c+-71.20694+to:51.7534%2c+-71.30365+to:51.62373%2c+-71.41983+to:51.62358%2c+-71.41977+to:51.62358%2c+-71.41977+to:51.46617%2c+-71.44745+to:51.0576%2c+-71.35379+to:50.76292%2c+-71.30713+to:50.64495%2c+-71.27917&hl=fr&geocode=&aq=&sll=51.440313%2c-69.411621&sspn=1.80445%2c4.916382&vpsrc=0&t=h&mra=ls&ie=UTF8&ll=51.44716%2c-71.174927&spn=1.80418%2c4.916382&z=8&dirflg=d

8 réponses à “Aventure Porté Disparu – Jour 10

Quelle surprise de voir les aventures de ce coureur des bois et de me rendre compte un moment donné que je t’avais déjà croisé en voyage à Arenal au Costa Rica! Ça fait un bail!
Félicitations pour avoir été jusqu’au bout de ton aventure!

Pour nous, ici, bien au chaud, ton périple est une source d’étonnement. Continu ! Lâche pas ! Tes aventures sont suivies, de près ou de loin, par beaucoup d’anonymes qui, comme moi, sont sur le bout de leur chaise et t’encouragent. Le monde est à la portée des hommes qui en repoussent les frontières. Go ! Frérérique, Go!

Félicitations Frédéric,
Encore un beau projet de réalisé grâce à ta détermination et ton courage résultant d’un entraînement régulier physique et mental. Toujours plus loin, tu oses vraiment l’aventure
extrême.
On se voit demain,
Je t’embrasse,
Maman XXX

Félicitation grand jeune homme courageux.
Après toutes ces lectures, j’aurais bien aimé avoir des photos de tes piqures de moustiques de toutes sortes. Photos des moustiques bien entendu et surtout de ton visage. Alors à la prochaine expédition trouve une petite place pour un appareil. Encore une fois, félicitations pour ton courage, ton endurance, ta persévérance et ta détermination.

OH! Tu en as fait du chemin aujourd’hui, Frédéric!!! Bravo! Belle détermination qui t’anime. Je savais qu’il y avait plusieurs habitations sur le long de cette rivière, et probablement que dans ta descente de la rivière, tu en as croisé d’autres en retrait que tu n’as peut-être pas vu. Tu vas passer la nuit sur la galerie… As-tu bien regardé tous les endroits où on peut cacher une clef? Habituellement, elle se trouve pas bien loin de la porte… Sous la bonbonne de propane, souvent 😉 Mais elle peut être ailleurs aussi, sous une pierre près de la fondation, ou derrière une planche où on peut glisser la main…. Mais le fait est qu’il y a toujours une clef quelque part. Impossible de faire autrement. Ça prend une clef sur place juste au cas où les utilisateurs oublieraient la leur. Ça fait un peu loin pour retourner la chercher… 😉
Mais de toute manière, d’après ce que je constate, tu n’as pas passé plusieurs nuits à la belle étoile? Il y avait toujours un abri quelque part, ou je me trompe. Au pire, ton canot de fortune renversé aurait pu constituer un bon abri contre la pluie… Mais ce sont des choses que tu sais déjà et que tu as sûrement mis en pratique lors de tes précédents voyages.

Bon retour alors, et bonnes agapes avec les tiens.
J’aurais aimé aller assister à ton arrivée, mais j’avais déjà des projets de programmés. ( à 346 kilomètres au-sud ouest de l’endroit où tu te trouves en ce moment)

Salutations cordiales
GL

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Des questions ? Nous avons les réponses !

Remplissez le formulaire et laissez-nous un message!
Nous vous répondrons dans les plus brefs délais.

Merci à notre partenaire