Aventure Porté disparu 52 – Jour 3

Malgré les hurlements de loups, le lunch aux fourmis et ses piqûres de mouches noires à gogo, Frédéric a profité de deux heures de soleil et d’un… délicieux repas de truites!

Quel soulagement pouvait-on sentir dans la voix de Frédéric! « J’ai soupé avec quatre petites truites! », s’exclame l’aventurier avec un sourire dans la voix.  Les poissons ne  semblent toutefois l’avoir rassasié que pour une petite trentaine de minutes.  Tout à fait normal, quand on sait qu’il n’avait avalé que deux tasses de bleuets depuis les dernières 48h! N’en demeure pas moins que cette pêche est pour Frédéric une victoire psychologique très importante: « Maintenant je sais que je peux pêcher avec mon matériel. Je sais que je peux y arriver! »

L’après-midi lui a aussi amené un grand moment de bonheur : deux heures de soleil continues! « J’ai pu faire sécher mes vêtements un peu. Je me rends compte que la météo fait finalement toute la différence dans ma qualité de vie », explique-t-il.

De bonnes nouvelles qui  tombaient à point, car Frédéric s’était couché la veille le ventre complètement vide. « Avec des hurlements de loups en prime », ajoute-t-il. Après avoir avalé quelques dizaines de bleuets dans la matinée, il s’est résigné à goûter à des… fourmis! « C’est moins pire qu’on l’imagine, c’est un peu amer, mais ça va. Et les grosses n’ont pas du tout le même goût que les petites ». (Note de la rédaction : Merci beaucoup Frédéric pour l’information, mais on va te croire sur parole…).

80 piqûres sur sa main gauche
Comme vous le constaterez sur la carte ci-dessous, Frédéric semble suivre une rivière qui le mènera éventuellement dans la région du Lac-Saint-Jean. « Son objectif était de se déplacer davantage vers le sud est », explique Pierre-Luc Fortin, collaborateur et ami de Frédéric. « Il n’est probablement pas dans le bassin hydrographique qu’il imaginait… attendons de voir s’il s’en rend compte et s’il décide de poursuivre de ce côté », poursuite Pierre-Luc.
Pour l’instant, Frédéric a l’intention de passer un maximum de temps sur l’eau, car c’est le seul endroit où les mouches noires ne le harcèlent pas. « Juste sur ma main gauche j’ai compté 80 piqûres. J’ai les oreilles complètement boursouflées. C’est l’enfer », confie-t-il.
Moral 8/10 (merci aux truites!)
Physique 7/10
Ce qui lui manque le plus: « Un lance-flammes pour anéantir toutes ces bip bip bip de mouches noires! »
Si vous n’arrivez pas à cliquer sur l’image suivez ce lien:

http://maps.google.com/maps?f=q&hl=en&geocode=&q=51.92329,-71.20694&ll=51.92329,-71.20694&ie=UTF8&z=12&om=1

5 réponses à “Aventure Porté disparu 52 – Jour 3

Allô,
Alors que je n’avais que 45 ans ( il y a plusieurs années!),en expédition de chasse au chevreuil, je me suis perdu pendant de 14hrs à 20hrs dans un boisé. Malgré l’expérience que j’avais, j’ai trouvé l’expérience traumatisante quand même. Je pense à ce jeune homme et je l’envie d’avoir ce courage. Bravo pour lui et bon aventure.

Lorsque l’on clique sur la carte topographique, on tombe sur le site de la compagnie Spot avec, j’imagine, la dernière position satellite transmise. Il y a aussi le message ‘Fred va bien’. Est-ce qu’il y a une façon de connaître à partir de ce site, la date et heure de dernière transmission de la position et du message? Car s’il n’y a pas de date et d’heure, c’est un peu inutile n’est-ce pas?

Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les Politiques de confidentialité et Conditions d'utilisation de Google s'appliquent.

Des questions ? Nous avons les réponses !

Remplissez le formulaire et laissez-nous un message!
Nous vous répondrons dans les plus brefs délais.

    Ce site est protégé par reCAPTCHA et les Politiques de confidentialité et Conditions d'utilisation de Google s'appliquent.

    Merci à notre partenaire