Aventure Porté Disparu 52 – Jour 2

Pluie averse continue, rivières gonflées rendant la pêche impossible, mouches noires par milliers… l’aventure se corse!

Frédéric Dion n’a dormi que deux heures la nuit dernière et n’a mangé, depuis son arrivée au 52e parallèle, que l’équivalent de deux tasses de bleuets. Même si sa voix est encore solide et confiante, il sait que son aventure prend une tournure plus difficile. « Dans deux jours… je ne sais pas trop ce que ce sera… », soupire-t-il.

C’est que les essaims de mouches noires qui l’assaillent constamment ne lui laissent aucun répit. « Je ne peux pas m’arrêter pour guetter une proie, ou me reposer.  Si j’arrête de bouger je deviens fou, explique-t-il, car les mouches entrent dans mes vêtements et me piquent le dos aussitôt que je m’immobilise… Je n’ai pas le choix d’être toujours actif ».

La pluie intense des dernières heures ont rendu la pêche extrêmement difficile pour Frédéric. « Les rivières sont tellement gonflées que le niveau d’eau monte jusqu’aux arbres! Avec le matériel dont je dispose, impossible d’attraper quoi que ce soit pour l’instant », explique-t-il. De plus, la pluie efface les traces des animaux dans la forêt. « Il n’y a aucune piste visible dans le secteur où je suis… », laisse-t-il tomber en se demandant même s’il posera ses collets pour la nuit.

Heureusement, il a bien pu progresser aujourd’hui, en descendant une rivière sur son raft pack. « Je vois un énorme massif montagneux devant moi, mais j’ignore si la rivière que je suis actuellement me fera passer au Sud, ou si elle remonte vers le Nord… », raconte-t-il. « Je me suis fabriqué une pagaie avec un morceau d’épinettes, c’est très pratique », poursuit Frédéric.

Malgré les difficultés, Frédéric affirme se trouver devant un paysage à couper le souffle. « Je pense même que je n’ai jamais rien vu d’aussi beau dans tout le Québec », souffle-t-il avec un beaucoup d’émotion dans la voix.

La température semble relativement fixe, autour de 15 ˚c selon lui. « J’ai quand même coupé une manche de mon polar pour me fabriquer une tuque pour la nuit », raconte-t-il. En effet, avec des forces amoindries à cause de la faim, toutes les précautions sont bonnes pour se protéger du froid!

Moral : 7/10

Physique 7/10

Ce qui lui manque le plus : « Un beau gros burger, avec des frites. Et de la crème glacée aussi, de la crème glacée! »

Pour voir où se trouve Frédéric actuellement, suivez ce lien :

https://maps.google.com/maps?f=q&hl=en&geocode=&q=52.11847,-71.08096&ll=52.11847,-71.08096&ie=UTF8&z=12&om=1

11 réponses à “Aventure Porté Disparu 52 – Jour 2

Bravo mon cher Frédéric .Ce fut un plaisir de te suivre sur Google map jour après jour. Tous les soir mon conjoint attendions d’avoir de tes nouvelles avant de s’installer confortablement dans notre lit douillet. Nous avions hâte que tu pêches un gros gros poisson…pourquoi est-ce que ça ne mordait pas du tout? Avais-tu un hameçon de deuxième qualite?

BRAVO! BRAVO! et encore BRAVO!
Je parlerai de ton aventure à ma famille et à mes amies; et surtout, à mes 4 petits-enfants de 9 à 14 ans que j’adore(… j’adore les voir se dépasser).
Bonne arrivée à Trois-Rivières.

Une mauricienne qui aime faire défiler les kilomètres à pieds…

Bonjour je le trouve tres tres courageu je l,ai vu débarqué de lavion en pleine forest il a vraiment une force de caractere a toute épreuve BONNE CHANCE.

Est-ce que quelqu’un peu me dire comment Frédéric s’hydrate? Est-ce qu’il boit de l’eau de source nature qu’il trouve un peu partout? Est-ce qu’il purifie l’eau avec des pastilles? Est-ce qu’il fait bouillir systématiquement son eau?

Merci

Quel est l’objectif exact?! …atteindre un village nordique?! rencontrer quelqu’un..(travailleurs du nord, touristes etc…)

Et si Frédérique arrive sur le bord de la rivière Péribonka?! comment peut-il traverser cette rivière monstrueuse?!…construire un radeau de fortune?!…surfer en diagonale?!traverser à la nage à un endroit « calme »…..(à suivre!!!)

Est-ce possible de voir son ancienne position? je veux dire d’avoir un genre de tracking de sa progression?

C’est toute une aventure que tu vis là et j’adore suivre tes exploits. Bonne route vers la civilisation et les burgers!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Des questions ? Nous avons les réponses !

Remplissez le formulaire et laissez-nous un message!
Nous vous répondrons dans les plus brefs délais.

Merci à notre partenaire