Est-ce la fin ?!?

Vendredi, j’étais fier comme un paon. Je venais de compléter mon 430e  kilomètre de course, mon 10e marathon. Je venais de sortir du tunnel, une section en faux plat montant de 80 km, le long de la rivière Matapédia. À partir de ce point, mon projet devenait plus crédible et j’aurai moins de difficulté à accéder au réseau téléphone/Internet (3G). J’allais être plus près de chez moi. Bref, tout me semblait plus facile.

En fin de semaine, le paon que j’étais a perdu des plumes. Ma cheville droite a enflé et une tension est apparue. Et me voilà assis devant mon ordinateur à me demander comment « gérer » les prochains jours.

Étape # 1 : Mettre un nom sur le bobo. J’ai rencontré mon Podiatre. Yvan Jacob, qui est un grand sportif lui-même, a bien compris l’enjeu derrière cette blessure. Il m’a prescrit une radiographie pour déterminer la source de cette inflammation. Les anti-inflammatoires et le « taping » font aussi partie des solutions mises en oeuvre.

Étape # 2 : M’assurer de fixer des limites claires. Je veux me rendre le plus près possible de mon objectif final, sans toutefois hypothéquer mon corps à long terme. Je ne veux pas décaler mon itinéraire, du moins pour l’instant. Mon calendrier de levées de fonds et de conférences est très chargé.

Étape # 3 : Gérer mon moral. Ce n’est pas la première fois que je fais face à une possibilité d’abandon. Je connais très bien ce chemin où s’entrechoquent la passion, le doute, le désir de réussir et de se dépasser, l’orgueil, la vision des autres, l’incertitude et l’amour de l’aventure.

Pour l’instant, j’entretiens un bel espoir. Après tout, je n’ai jamais été aussi en forme de ma vie. Mon pouls au repos se maintient à 31. Je n’ai pas mal à aucune autre partie de mon corps, même après les 42 km de course. Mon moral est bon et stable depuis le début.

Étape # 4 : Un plan. Tous les experts vont le dire : « la solution à mon problème, c’est le repos! » En plus de la fin de semaine, je vais prendre le lundi de congé. Cela me permettra aussi de faire ma radiographie. Mardi, je vais reprendre mon trajet, mais en vélo. Les côtes descendantes de Amqui jusqu’à Mont-Jolie pourraient aggraver mon problème. Mercredi, je reprends la course pour un premier test. Ensuite, on verra…

Je vous invite à me laisser vos commentaires et suggestions. Je suis curieux de connaître votre avis sur cette situation.

Peu importe la suite des événements, l’aventure continue!

14 réponses à “Est-ce la fin ?!?

Bravo Frédéric !

J’admire ton courage et ta persévérance.
Je n’ai pas vraiment de conseil à te donner, sauf que d’écouter ton corps assurément… et ton coeur. Je te souhaite d’ateindre tes objectifs et de rejoindre ta petite famille bientôt.

Lâche pas !!!!

Bonne chance Frédéric dans cette grande aventure. J’ai confiance en ton jugement et peu importe les décisions que tu prendras, ce seront les bonnes. Sans te connaître, je suis assurée que tu n’as pas envie d’hypothéquer tes prochaines aventures.
Tu es un bel exemple pour notre jeunesse. Tu as toute mon admiration .

Bonjour Frédéric,

Gabrielle se joint à moi depuis ces congés pour vous adresser un petit mot de sympathie, de soutien et de réconfort. Quelque soit l’issue du parcours due à cette cheville douloureuse. Vous avez tout notre respect et notre admiration pour l’aventure entreprise et tout ce que vous avez déjà accompli. Les encouragements d’opération Enfant Soleil vous accompagnent. Prenez soin de vous!
P/o Gabrielle Ferron (Laure Delmarque)

Je me souviens de ta conférence portant sur l,aventure en Alaska avec ton ami St-Arneault. Le moment le plus émouvant et le plus riche pour moi, a été là où vous avez du rebrousser chemin parce qu’il devenait impossible de poursuivre l’ascencion, en raison de la fonte. On réussit davantage à accepter l’échec qu’à le nier. Quoi qu,il arrive, tu as déjà gagné… mon admiration et la leçon de vie contenue dans le sens de l’adaptation.
Léo

Bonjour,
Si tu es encore en mesure de faire une mise en charge sur ta jambe atteinte, tu pourrais envisager de faire quelques journées, voire la semaine, à la marche au lieu de courir. Cela t’éviterait de devoir utiliser un autre moyen de locomotion car j’ai l’impression que cela doit t’agacer quelque peu de prendre ton vélo alors que tu avais prévu faire toute la distance à pied. Selon si tu as des activités de financement ou des conférences cette semaine, tu pourrais aussi décaler ta semaine pour prendre lundi de congé et continuer d’avancer samedi. Tu repartirais lundi prochain avec ton horaire sans autre retard.
Mais bon, j’imagine que tu avais déja pensé à toutes ces options. Garde espoir et n’oublie pas qu’avec la forme physique que tu as, tu vas récupérer de tes blessures beaucoup plus vite qu’une personne sédentaire.
Bonne chance et tiens bon mentalement, c’est maintenant que l’aventure commence!
Pierre-Olivier Jacques

Salut Frédérick!
Je ne crois pas être en mesure de donner des conseils au super aventurier que tu es! Tous t’admirent et respecteront ton choix. La seule pensée qui me traverse l’esprit est la suivante: utilise ta technique de méditation contre la douleur dont tu nous as fait part il y a quelques jours (je l’ai bien aimée!) et surtout courage, garde le moral!

Carl

Fred tu es certainement pour plusieurs, dont moi, un modèle d’inspiration. D’avoir même pensé et préparé sérieusement ce projet représente quelque chose de grand. Tu n’aurais aucunement le droit de baisser les yeux si l’option d’arrêter devenait le choix à faire. De t’être rendu là, c’est déjà malade! J’éprouve une grande admiration, quand je pense à ce que tu fais pour la cause. Tu es le mieux placé pour prendre une décision pour la suite. Mais n’oublie pas que même si Terry Fox n’a pas terminé sa traversée du Canada, il a tout de même réussit à faire avancer cette cause comme peu de gens l’on fait.

Bravo Fred
Un fan

J’ai déjà éffectué un périple de 650 km en 15 jours un autres de 3500 km de vélo, Ainsi que plusieurs ultramarathon. Également je suis entraineur en athlétisme. Je prône pour la prudence avec un diagnostic médical. Parfait pour le vélo à condition de mouliner et pas forcer les pédale. Ensuite, tu reprends le collier en sachant les tenants et aboutissants. Bone chance.

Marcel Gagnon

Fred,

Je suis peut-être audacieux dans mes propos mais pas question de te laisser abattre !! Les échecs de parcours viennent te hanter longtemps, cette épreuve est probablement une des plus importantes de ton histoire… Je respecte grandement l’avis des médecins et spécialistes mais, il y a toujours un moyen de s’en sortir intelligemment en rencontrant ton objectif final:
– Une journée de plus de repos
– Fais un peu plus de marche
– Alterne avec du vélo au pire…
– N’ABANDONNE PAS !!! FAILURE IS NOT AN OPTION !!
Il y aura toujours moyen de te réparer cette machine que tu as construit, les miracles de la médecine sont impressionnants et ton corps doit certainement guérir plus vite que la moyenne maintenant.

On t’applaudira peu importe où tu sortiras sur ton parcours mais le décibel risque de crinquer d’une coche à l’objectif final… Je te donne une source de motivation, fais-en ce que tu veux buddy 😉

Franky dude

Salut Frédéric,

Le corps est le capital le plus important à maintenir. L’avis des médecins avant. Après, trouver un moyen de terminer le parcours de manière plus soft ?
Persévérer sans bêtise.

Moi, Fred je te conseille de suivre les recommandations de tes spécialistes. Le podiatre et les médecins. Tu es capable j’en suis convaincu. C’est beau les fonds mais tu dois penser aussi aux conséquences à long terme. Bon restant d’aventure et je suis ton évolutions sur le web.

Bye!

Salut frederic, je n’ai pas de solution a ton probleme mais jte transmet tout les ondes positive de lequipe prestige mazda,en esperant que ca t’aide un peut!! Donc sur ce, bon courage!

Lâche pas Fred!!! Tu es vraiment un modèle de persévérance « intelligente ». Tu gères le contexte « motivation-réalité » d’une main de maître… À tout problème, il y a une solution et faut être prêt à les envisager ces fameuses solutions! Pas toujours facile!

Continue à nous tenir au courant! On adore te lire…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Des questions ? Nous avons les réponses !

Remplissez le formulaire et laissez-nous un message!
Nous vous répondrons dans les plus brefs délais.

Merci à nos partenaires