Ottawa nous voilà!

Il y a un an, je vivais un moment considéré comme un des plus douloureux de ma vie. Je participais au marathon d’Ottawa.

C’était mon troisième marathon à vie. Le dernier avait eu lieu 6 ans plus tôt. J’étais en excellente forme, très motivé, mais je manquais cruellement d’expérience. La course peut paraître comme un sport peu technique : « il suffit de mettre un pied devant l’autre » diront certains. Dans les faits, pour réussir à atteindre le maximum de notre potentiel le jour J, il faut être en parfaite écoute de son corps, avoir un plan d’hydratation et de gestion d’énergie.

L’année passé, j’ai fait plusieurs erreurs qui m’ont rendues misérable en fin de course. Chaque pas des 10 derniers km me faisait payer mon audace et mon manque d’expérience. Et pourtant, je garde un souvenir inoubliable des 100 derniers mètres. La foule qui applaudit pour donner ce dernier regain d’énergie si vital, la fierté de ne pas avoir cédé à cette voix intérieure qui me disait d’arrêter cette souffrance en quittant la course. Je me rappelle les visages grimaçants sur le parcours et ces sourires au fil d’arrivée. Le marathon c’est une folie : celle du dépassement de soi.

Cette année encore, j’ose l’aventure et j’espère améliorer mon temps! Je porterai le dossard rouge (42.2 km). Dans mes bagages, il y aura plus d’expérience, de confiance et j’espère… plus de folie!

Je souhaite aux dizaines de milliers de participants à Ottawa 2011… de profiter de chaque moment de cette folie!

5 réponses à “Ottawa nous voilà!

FÉLICITATIONS ! Tu viens de franchir tout un défi en dépassant tes limites en plus d’avoir amassé plusieurs dons pour Opération Enfans Soleil. Quelle belle cause tu as supporté! Bravo pour tous tes efforts des dernières semaines ainsi que pour ceux et celles qui t’on aidé durant ton aventure.
Ge xxx

Coucou Fred,
Eh oui, j’ai un peu joué relâche ces derniers jours. Je n’ai pas été fidèle à mes rendez-vous sur ton site. En effet, je suis à nouveau grand-maman d’une petite Louise depuis le 14 septembre et j’avoue qu’elle a occupé mes pensées. Je reprends juste contact avec ton parcours. BRAVO, pour la cause que tu défends et pour ton exploit personnel.
Nous , nous sommes chanceux d’avoir des enfants et petits-enfants en pleine santé.
C’est une très belle attention et un grand engagement à l’attention de ces petits anges qui se battent pour vivre et qui méritent de gagner sur la maladie.
Tu es au bout de ton aventure et tu peux être fier de ton parcours.
Je te souhaite de savourer les moments de bonheur avec tes filles dans les jours qui vont arriver.
Tendres bisous
Monique

J’aimerais en profite pour te felicite pour ce que tu fait ces merveiyeux,et jaimerais apporter mon soutiens en t’apportant une contrebutions de $ plusieures milliers de dollars par annees.ci tu veux rentrer en contact avec moi. felicitation encore

Cher Frédéric,
Je te dis « cher » parce que tu es vraiment cher pour moi. Tout les soirs, je consulte ton site pour constater tous les efforts que tu fais pour atteindre ton but. Je commuique ma joie à plusieurs compagnes qui te suivent elles aussi à l’internet ou dans les journaux. Elles te trouvent formidable.
Tu as passé honorablement ton problème de cheville. Je serais prête à te donner un doctorat en philosophie pour toute ta réflexion sur toi, sur ta famille, tes ami-e-s et sur le monde. Tes « pensées du jour » sont des témoignages d’humanité que tu découvres et portes en toi et que tu me transmets comme un bon pédagogue, un très bon pédagogue.
Continue à faire de chaque marathon une lampe pour ta vie actuelle et pour ton avenir.
Tu m’épates. Je t’aime. Continue ton rève avec espérance et sagesse.
Yvette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Des questions ? Nous avons les réponses !

Remplissez le formulaire et laissez-nous un message!
Nous vous répondrons dans les plus brefs délais.

Merci à notre partenaire