• Réduire la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer cette page

OSEZ L'AVENTURE... Passez à l'action!


ANTARCTIQUE SOLO

OBJECTIF: Atteindre le pôle sud d'inaccessibilité en solo, une première mondiale!

 f1_1 English

Participez à la réussite de l'expédition de Frédéric en vous procurant des billets pour ses conférences, son livre-dvd, son cd ou en lui faisant un don !    

done1 

Sa Progression journalière

21Novembre

Note: La distance réelle est la distance vraiment parcourue provenant du GPS qui inclue les détours pour éviter les obstacles et les déplacements en zigzag (tack) pour avancer face au vent tandis que la distance calculée est la distance en ligne droite entre deux positions.

Jour   Date      Distance réelle(km)   Distance calculée(km)        Position finale du jour         Altitude (m)

 0           9 nov                                                                        S 70 46.594' E 11 52.481'   elev   108
 1          10 nov                 120                           102               S 71 38.505' E 10 57.363'   elev 1792
 2          11 nov                   70     
                       32               S 71 55.821' E 10 54.033'   elev 2069
 3          12 nov                     5                              
5               S 71 57.917' E 10 49.247'   elev 2426
 4          13 nov                   40                             36              
S 72 14.174' E 10 13.111'    elev 2606
 5          14 nov                  n.d.                            70               S 72 51.887' E 10 3.078'     elev 3029
 6          15 nov                  n.d.                            36               S 73 9.697'   E   9 35.033'   elev 3139
 7          16 nov                  n.d.                            60               S 73 40.764' E   9 0.160'     elev 3216
 8          17 nov                 150                           148               S 75 0.655'   E   8 39.360'   elev 3268
 9          18 nov                     0                               0               S 75 0.656'   E   8 39.359'   elev 3268
10         19 nov                   40                             38               S 75 17.553' E   9 23.976'   elev 3289
11         20 nov                 150                           136               S 76 20.453'  E 11 58.615'   elev 3287
12         21 nov                 126                           126               S 77 28.228'  E 12 31.291'  elev 3166
13         22 nov                     0 , 005                      0,005        S 77 28.218'  E 12 31.281'  elev 3145
 

derniers billets de blogue-audio

Rendez-vous à la section Blogue pour réagir et lire les billets précédents.
Note: en raison du décalage horaire, le billet du jour couvre les événements de la veille. 

Quand tout se met à bien aller

Savez ces jours où tout s’enligne du bon bord ? Le jour 11 en fut un !

D’abord, notre super aventurier a skié « un beau 150km ». Et oui, le bateau-refuge a suivi. Et double oui, les points de suture ont tenu le coup ! Il faut remercier le ciel d’avoir soufflé le vent parfait pour cette belle croisade. Tellement magique comme moment pour Frédéric qu’il en veut encore ! La tente restera donc dans le kayak et le cerf-volant dans le ciel ce soir alors que le gourmand skieur s’offrira un peu plus de plaisir au lieu de se coucher. « C’est l’fun ! Je vis mon rêve à 100% ! », lance-t-il, les étoiles habituelles dans la voix.

Aussi, il a croisé une trace d’êtres humains. En fait, plutôt une trace de camion conduit par des humains, ceux qui vont vers l’aéroport qu’on appelle le FD83, pour « fuel depot », un endroit de ravitaillement en essence pour les avions. Le monsieur est ben ben ben content : il n’est pas seul et il se rapproche de son but…

C’est déjà merveilleux tout ça, non ? Attachez vos bretelle, ça ne s’arrête pas là ! Les gens de la base russe avec lesquels Frédéric garde un contact quotidien ont demandé l’aide d’un autre aventurier, Dixie Dansercoer, et ce dernier propose gentiment de prêter son traîneau qui dort justement à la base. Non mais, un chausson avec ça? Les options s’additionnent pour notre héros qui prendra quelque jours pour y penser. Ce serait certes plus sécuritaire d’accepter le traineau de Dixie, mais cela impliquerait de renoncer au titre de « première mondiale réussie sans réapprovisionnement ».

En voulez-vous plus ? Le corps va bien, le moral est parfait, le bout du nez a été enrubanné en permanence. Reste l’ampoule que Docteur Fred a trouvé au bout de son gros orteil. Difficile d’en parler au médecin quand il appelle la base russe dû aux limites du téléphone satellite, mais hey, pour Fred l’aventurier, ce sont des peccadilles.

Il vous salue et vous remercie d'être là. 

La chanson du jour : One – Metallica
Audio: 20141120Fr

 image1(2)_1

 

Multiples chapeaux

Il y avait Fred le designer qui enlève une poche par-ci et rajoute un protège-genoux par-là. Aujourd’hui, l’homme s’est dévoilé en cordonnier de bateau. Le raccommodage sera-t-il suffisant pour le reste du périple dans le continent blanc ? Nous l’espérons. Pour l’heure, tout baigne et c’est une excellente nouvelle ! L’aventurier conférencier a skié 40 km aujourd’hui avec sa pulkayak rapiécée. Les vents auraient été favorables qu’il aurait vogué encore bien davantage. D’ailleurs, au moment de sauter sous la couette, l’athlète demeure plutôt à l’affût de la levée des vents pour repartir de plus belle et voir au moins 20 kilomètres s’ajouter au compteur avant le dodo. «  De nuit, c’est bien. Il fait plus froid mais je n’ai pas à me protéger du soleil avec des lunettes fumées », renchérit-il.

Côté physique, son engelure au bout du nez persiste malgré les soins octroyés par docteur Fred. S’il prend la peine de la qualifier de « douloureuse », ce n’est peut-être pas jojo car l’ami est doté d’une tolérance costaude à l’inconfort. Mais de son avis, ce n’est rien de grave, juste dérangeant.

Il a hâte de vous donner des nouvelles demain !

La question scoute de la semaine vient de Jacob Lechasseur, Scout Castor du 140e St-Henri : « Qu’est-ce que tu manges pendant l’aventure ? »

Frédéric a 65 portions journalières de 5000 calories : noix, chocolat, barres tendres, lait en poudre, céréales, etc., ainsi qu’un repas lyophilisé. Mais qu’est-ce que ça donne des aliments en poudre qui se font brasser à folle allure dans un traîneau ? « Le pire déjeuner que j’ai mangé depuis un an », raconte l’ingénieux ami pour décrire ses céréales de ce matin qui s’étaient mélangées à des arachides et des œufs en poudre.

Audio : 20141119Fra

 image2

 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
pour diffusion immédiate
Frédéric Dion tente une première mondiale en Antarctique

Montréal, le 20 août 2014 – L’aventurier et conférencier Frédéric Dion tentera de rallier en solitaire le centre de l’Antarctique à skis dès début novembre. Seulement deux expéditions ont réussi cet exploit de 1 700 km avant lui, mais jamais en solitaire.

La force du vent
L'Antarctique est le continent le plus froid, le plus désertique et le plus venteux de la planète. C'est d'ailleurs à l'aide des vents et de cerfs-volants de traction que Frédéric parcourra à ski son périple. Il détient d’ailleurs un record mondial pour cette discipline, ayant parcouru 600 km en 23 heures 15 minutes en février dernier.

Pôle Sud d'inaccessibilité
Le centre de l’Antarctique ou «Pôle Sud d'inaccessibilité» se situe à 1850 km de la base de recherche russe Novolazarevskaya d'où l’aventure de Frédéric commencera.

Les dangers?
Avec une moyenne annuelle de -45°, le froid représente le plus grand risque, avec les crevasses et l'isolement. Seul pendant 65 jours, l’aventurier pourra envoyer des images et communiquer avec les médias via téléphone satellite.

La part du public
L’aventure coûte 150 000 $. Frédéric espère amasser cette somme en donnant des conférences avant et après l'expédition à Montréal, Sherbrooke, Québec et Trois-Rivières. Il compte également trouver des commanditaires et des donateurs privés. Les personnes intéressées à appuyer Frédéric dans son aventure peuvent se rendre au www.fredericdion.com.

Tout au long du périple, il sera possible de suivre Frédéric sur Facebook, Twitter et sur son site Web au www.fredericdion.com.


Qui est Frédéric Dion? Être décoré par la gouverneur général du Canada pour le sauvetage de 9 skieurs russes dans les Alpes françaises, survivre 4 jours sans eau, nourriture et équipement dans l’hiver du Lac Mistassini, retrouver la civilisation seul après s'être fait larguer les yeux bandés dans le nord du Québec sans carte, GPS ou nourriture, courir 33 marathons en 7 semaines et naviguer des milliers de kilomètres sur l'océan ne sont que quelques défis réalisés par Frédéric Dion. À 37 ans, Frédéric a donné plus de 1000 conférences dans les plus grands réseaux de la francophonie à travers le monde. Il agit en tant que porte-parole de l'Association des scouts du Canada.


                                                                                    ‐ 30 ‐

Information et entrevues:

Chantal Taillon, chargée des communications
514 910-2720

antarctiquesolo@gmail.com

 Merci à nos commanditaires ! conceptair LogoMHW Maikan_fond_fonce GPA_LYOSAN

Infolettre



101 Montée Comtois
Notre-Dame-du-Mont-Carmel
(Québec) G0X 3J0

819 379-3380
info@fredericdion.com